Un jour la vie sera comme une main ouverte
Nos royaumes réels tous les chants déchiffrés


Je serai parmi vous comme un arbre immobile
Et le soir tombera très doux sur une épaule
Alors je chanterai comme on parle à l’oreille
Un arpège de feuilles dans l’aile bleue du vent


Quelque part le bonheur en nous fera ses nids
Le soleil entrera partout dans les mémoires
Et chacun vibrera de sa harpe profonde
Chacun sa dissonance en l’accord inouï


J’entends depuis toujours un impossible orchestre
J’entends depuis toujours nos échos se brisant
Et tu l’entends peut-être ami du bord du vide
Cette musique d’homme au bout de la jetée


Elle vient de si loin il faut tant de silence
pour la sentir en toi monter avec le sang
Elle vient par milliers de ces voix anonymes
Où tu te reconnais où tu te perpétues


Un jour la vie sera comme une main ouverte
Et le soir tombera très doux sur une épaule

 

.

 

JEAN VASCA

 

.

 

emile nolde

Oeuvre Emile Nolde