samedi 28 mai 2022

LE TEMPS DES MERVEILLES...Extrait

Dans la prison du sage un or se multipliequi ressemble aux reflets du soleil sur une eaufuyant au long du temps. Un or qui se disperseen rayons, en regards et en complicitésilencieuse. Les bruits lointains qui retentissentn'arrivent plus ici. Dans la tour du Savoirun feu fera du Rien le déambulatoirequi va de porche en porche et reconduit au Rien.Mais qu'importe. Un feu éclaire la durée,Il illumine le passage, il fait une vie de plain-chantdans le pays des pas-perdus. Et une lampesuffit à la rançon, mais nul n'est détenu. . . . . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 12 décembre 2017

PIERRE SEGHERS...Extrait

Au-delà des limites de la vie, il y a toujours une vie nouvelleDont les frontières sont inconnues.Au-delà des jours sans souvenirsIl y a toujours une condition d’un autre domaineIl y a toujours un air plus vif, un ciel plus clairUne aspiration immense dont tu ne te savais pas capable,Une rupture Elle engendre une naissance émerveillée.        PIERRE SEGHERS          
Posté par emmila à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 23 septembre 2017

AUX LISEURS DE POEMES

D'abord il vous faudra du temps , beaucoup de temps.Du loisir. Du silence en vous et autour de vous. Du silenceCoupé d'ardoises sur les toits, ou de cigales, dans le sud.De longs moments de solitude pour n'être pas seul loin des autresEt des mains, pour toucher les mots. Il vous faut écouter profondUn cheminement de racines, voir des éclats parmi les feuillesGuetter une démarche aisée ou non, qui n'est qu'à soiRespirer le parfum des corps, l'odeur des genêts, des lavandes,Et piéger, dans ce qui est dit, le gibier terré sous les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
dimanche 20 novembre 2011

COMME UNE MAIN QUI SE REFERME...Extrait

Quand nous reverrons le blé battu par des mains d'hommeQuand nous reverrons flamber les tayolles dans le soleilQuand les trois chevaux du futur iront de front sur l'aire netteAlors nous ferons de colline à colline des feuxDes feux en souvenir du pan nocturne et de nos frères. Ils avaient en ce temps de l'été des supplicesJeté dans l'air leurs bras cassés, les durs fléauxDe l'avenir. On les avait battus à mort, le grain, la paille,Et l'espoir demeurait vivace ; leur sang coulait comme un soleil. Dans les champs et les rues, le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 16 avril 2011

LE DOMAINE PUBLIC...Extrait

Au monstre des secrets je plie sans jamais rompreJusqu'à l'existence et la voix,Je me lie à mon temps qui roule entre mes doigtsComme un bracelet d'or ou d'ambre.Je sens autour de moi la vie morte, passéeMon sang la polit chaque jourTel un bijoux dans sa coquille de détoursAussi fluide que la pensée.Ce qui fut m'est léger. J'invente, j'imagineJe tresse la nuit, le soleilJe réponds en offrant les champs et les abeillesL'espoir, le jour que je devine.Sur mes chariots la vie balance ses naviresDe foin, de mers et de parfumsEt je feint... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 4 octobre 2009

DIS-MOI MA VIE ...Extrait

Dis-moi, ma vie, t'aurais-je traversée en songe comme un nuagesurvolé de haut, toujours trop pressé pour te voirOu bien toi-même aurais-tu dérivé comme ces îles imaginairesCes Orénoques arrachées avec leurs arbres pleins d'oiseaux ?Nous sommes-nous jamais rencontrés ? Dis-moi, ma viet'ai-je rêvée de temps en temps, t'ai-je tenue dans mes mains d'hommeà travers les saisons qui nous regardaient passer, toi et moiT'ai-je blessée, éparpillée, ma propre poussière impalpableImage au creux d'un miroir, in atteignable, s'effaçant ?Où en... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 12 septembre 2009

PRIERE ET POESIE

L'homme qui prie est avant tout un homme qui s'exprime, qui s'adresse à la divinité, qui est relié par le verbe aux puissances cosmiques. Ainsi l'attitude de l'homme en prière est-elle nécessairement une attitude prise à l'égard du langage. Ce langage dès lors a deux fonctions: celle de la requête et celle de l'adoration. Le désir humain et la célébration de l'Être jouent donc un rôle constant dans la prière. C'est alors qu'une certaine coïncidence de nature et de fonction se fait jour entre la prière et la poésie. Le poète (sans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 30 août 2009

PIERRE SEGHERS

Décourage en toi le chagrin. Les  caroubiers,les lauriers-roses de ton jardin,arrose-les pour les oiseaux, Réjouis-toi quand tu t'éveilles d'une journée toujours la même, ton coeur te dit à chaque instant que ta durée va de son pas régulier comme un pas d'horloge. Invente des gazons pour reposer ta vue, et fais, comme à Grenade ruisseler l'eau du temps sous les roses. Je sais, cette tour Capitaine est toute imaginaire, Mais si tu vis comme un poète dans ce haut lieu Dis-moi,où est la réalité? Sur le dedans ouvre les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,