Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 607 641
Newsletter
Archives
anne mounic
27 avril 2017

ENFANT NU COMME L'INSTANT AUX RUINES DE LA DUREE

ENFANT NU COMME L'INSTANT AUX RUINES DE LA DUREE
Sur le mur de la maison détruite demeure le papier peint, comme demeure le poème, une fois le cœur démoli. Vert, violet, de gros dessins jolis, ce papier fossile a la fraîcheur des sentiments neufs, comme le poème dévoile son cœur d’enfant, à l’épreuve...
Publicité
Publicité
27 avril 2017

ANNE MOUNIC...Extrait

ANNE MOUNIC...Extrait
Le poème – une parole qui ne peut, ne veut, prétendre coïncider. L’erreur consisterait à vouloir effacer l’omniprésente disjonction au cœur du temps, de la bouche à l’oreille et du présent à sa reprise, mais il s’agit d’une transcendance par-dessous,...
26 avril 2011

POUSSIERE AMOUREUSE...Extrait

POUSSIERE AMOUREUSE...Extrait
La solitude en soi n’est rien ; c’est l’absence qui est tout, la chute de ce qui, au fil du temps, s’était tissé, le lien, la certitude de vivre au-delà, le goût (la manie !) de parler et de s’immiscer en des lieux, des perspectives, étrangers. La solitude...
6 juin 2009

ANNE MOUNIC

ANNE MOUNIC
Ces fruits, bien disposés sur les assiettes et dans les compotiers,sur la table de la cuisine, ainsi offerts au soleil du matin, ne sont pasnature morte, mais vivent pour nous de cette vibration intérieure que nous accordent les choses quand nous les...
Publicité
Publicité
EMMILA GITANA
Publicité
Pages
Tags
Derniers commentaires
Publicité