Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 612 209
Newsletter
Archives
joe bousquet
7 novembre 2010

PAPILLON DE NEIGE...Extrait

PAPILLON DE NEIGE...Extrait
La figure humaine n’est pas faite pour être vue. Un visage est la vie intérieure d’un autre visage. Le visage... est, dans les regards comme un oiseau entre les serres d’un oiseau. Le visage... La figure est la lumière du corps humain, elle est la rose...
30 juillet 2010

MON FRERE L'OMBRE...Extrait

MON FRERE L'OMBRE...Extrait
Et pareil à la colombe Qui meurt sans toucher le sol Entre l’absence et la tombe L’oubli referme son vol Mais il survit du murmure Où tout se berce en mourant L’amour des choses qui dure Au cœur d’une mort qui m’attend . . . JOË BOUSQUET . . .
2 juillet 2010

LA TISANE DE SARMENTS...Extrait

LA TISANE DE SARMENTS...Extrait
«... je ne suis en ce monde qu'une fable sur mes propres lèvres. Je suis quelqu'un qui a vu survivre en lui son être à la mort de l'homme. Oui, après un accident terrible, ma vie a pris la forme qu'il fallait pour se substituer à moi. Ce fut très singulier,...
2 juillet 2010

L'ESPRIT DE LA PAROLE...Extrait

L'ESPRIT DE LA PAROLE...Extrait
Il ne fait pas nuit sur la terre ; l'obscurité rôde, elle erre autour du noir. Et je sais des ténèbres si absolues que toute forme y promène une lueur et y devient le pressentiment, peut-être l'aurore d'un regard. Ces ténèbres sont en nous. Une dévorante...
21 mars 2010

D'UN REGARD L'AUTRE...Extrait

D'UN REGARD L'AUTRE...Extrait
« La potence ensoleillée marquait les heures, pendant que le balancement de son pendu les ensemençait de secondes, ainsi fut inventée la montre, non, à vrai dire, par le bourreau, mais par un philosophe finaliste qui, depuis longtemps, s’interrogeait...
21 mars 2010

JOË BOUSQUET

JOË BOUSQUET
« à certains hommes est échue en exceptionnelle fortune l'impossibilité de se complaire en eux-mêmes. J'ai voulu ressembler à ces éperdus desquels on peut dire que leur âme ne leur tient pas aux épaules ; qui la sentent les métamorphoser en toutes les...
8 janvier 2010

MADRIGAL...Extrait

MADRIGAL...Extrait
(...) Le vent pleurait les oiseaux de passageBerçant les mers sur ses ailes de selJe prends l’étoile avec un beau nuageQuand la page blanche a bu tout le ciel . . . JOË BOUSQUET . . .
29 novembre 2009

L'UNE OU L'AUTRE...Extrait

L'UNE OU L'AUTRE...Extrait
La lampe de la chambre à travers les vitres de la porte avait regardé tout le soir, la triste lampe de tous les vents.Une voix voulait atteindre on ne sait quoi en elle-même et soudain hors de toutes les parolesDomine son amour comme s'il n'y avait autour...
12 novembre 2009

LE MENEUR DE LUNE.... Extrait

LE MENEUR DE LUNE.... Extrait
« Va demeure l'horreur du sommeil dans le songe cette peur de mes yeux de se fermer sur moiJ'apprends à te parler de tout ce qui me brise à te détruire au nom de tout ce qui me lie ». . . . JOE BOUSQUET . . .
11 novembre 2009

LA CONNAISSANCE DU SOIR

LA CONNAISSANCE DU SOIR
« Nul amour n'aura chanté Sans mourir de son murmureQu'on n'est plus d'avoir étéLe frisson de ce qui dure ». . . . JOE BOUSQUET . . .
20 janvier 2008

LETTRE A POISSON D'OR...Extrait

LETTRE A POISSON D'OR...Extrait
Carcassonne. 4 septembre 1949. Ta lettre m'a rempli d'une émotion mélanco lique dont je te saurai toujours gré. Car ma vie tout entière m'y était donnée en une sorte d'éblouissement. Et rien n'est aussi exaltant pour une créature que de sentir en soi...
<< < 1 2
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires