Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 362
Newsletter
Archives
regard
13 janvier 2024

BERNARD PERROY...Extrait

BERNARD PERROY...Extrait
(....) Et si nos peines ont du mal à se taire, il me reste tout de même ce sang qui court dans tous les canaux de ma vie, cette pauvre démarche en moi qui ne suis qu'un homme de peu, si fragile, mais qui sait combien toutes ses boiteries sont sa seule...
14 septembre 2023

PAYSAGE DE GENÈSE ... Extrait

PAYSAGE DE GENÈSE ... Extrait
Ni les yeux ni la voix ne sont assez vastes,généreux, ce qu’ils désirent, ils doivent,d’avance, dans la distance, en être la lumière :la vague n’est chez elle, fidèlement,qu’en débordant la vague. . . . PIERRE DHAINAUT . . .
8 mars 2023

TOBY...

TOBY...
«Je me fiche de savoir si un animal peut raisonner. Je sais juste qu'il est capable de souffrir et c'est pourquoi je le considère comme mon prochain». . ALBERT SCHWEITZER . . . " Parfois Petit prince, j'ai l'impression que rien ne reste." " Comment ça...
24 mai 2021

LES BOULEVERSEES

LES BOULEVERSEES
A toutes celles qui portent, presque invisible, "un point de chagrin"... Le texte est au "féminin", mais on ne saurait oublier tous ces hommes qui traversent la froideur du silence avec un brise lame.. On les appelle "les bouleversées". Elles sont belles,...
15 avril 2021

ARMEL GUERNE...Extrait

ARMEL GUERNE...Extrait
Ici, où le silence nous a rendu le pas des heures du jour et de la nuit, nous marchons heureusement de saison en saison sans quitter un instant la communion immense de la création, cette prière qui vit en nous, silencieuse, et qui nous rend à notre état...
7 mars 2020

ÎLE

ÎLE
Ile, m’a semblé dans ta dérive Mèches que le vent égare Ta chevelure cuivre, tes rives Et tes lunes éparses Bruiner le givre à l’onde de tes yeux Sur tes cils, tes ailes graciles Qui papillonnent la baie de ton regard ; A l’ogive des jours, j’ai vu hyaline...
25 janvier 2020

L'ENCRE EST MA DEMEURE...Extraits

L'ENCRE EST MA DEMEURE...Extraits
... Je sortais quelquefois de la blessure ouverte de la mer telle la dernière minute de ton regard vers les paroles invisibles qu’on ne peut toucher du doigt matière tambourinante des rêves dont les notes sont de grandes cages d’oiseaux où toutes nos...
25 décembre 2019

JOËL GRENIER...Extrait

JOËL GRENIER...Extrait
Souffle-moi une idée qui embaume le lait, La gelée de mûres et la fleur de tendresse. Ou donne-moi un mot. Le mien est bien trop laid Pour écrire l'enfant à l'encre de caresse. Son regard merveilleux laisse ma page vierge Et ma plume s'envole aux vents...
12 juillet 2019

IMPERTINENCES

IMPERTINENCES
Dans mes yeux Le sucre et la citronnelle Le lien entre les hommes Ton regard si bleu Les énigmes et les chrysalides Pour l'océan et le grand largeLes résonances Et les baisersTes paroles qui bruissentTrès viteLe vent Ta peau encoreCe caractère charnelMon...
13 avril 2019

CHRISTINE LAVANT...Extrait

CHRISTINE LAVANT...Extrait
Vieux sommeil, où sont tes fils ? Tu dois en avoir des jeunes, des solides, De ces gaillards capables de bien plus Que de survenir et d’éteindre la lampe. L’un doit s’allonger auprès de ma peur, Un autre s’agenouiller sur ma nostalgie, Ils doivent avoir...
7 février 2019

LA PLUIE MAUDITE ET AUTRES POEMES...Extrait

LA PLUIE MAUDITE ET AUTRES POEMES...Extrait
Sur la plage où l'ombre de la baie s'allonge Il est couché tel une vigne en son clos, Solitaire et tourné du côté des vagues. Son visage est empreint d'une grâce grave, Le vent de midi à ses traits se caresse, Il est plus beau que branche de grenadier...
30 décembre 2018

LA GRANDE FUGUE...HOMMAGE A UNE AMIE DISPARUE EN 2018...GHYSLAINE LELOUP

LA GRANDE FUGUE...HOMMAGE A UNE AMIE DISPARUE EN 2018...GHYSLAINE LELOUP
Pas de faste dans les ombelles portées haut Pas d’exubérance dans l’éparpillement des fleurs Véronique, narcisses, œillets et asphodèles Du blanc du rose du bleu du jaune Comme on dit le pain et le vin Sans nuances pour blesser leur candeur C’est de l’origine...
10 octobre 2018

OISEAUX

OISEAUX
Les yeux partis du front des aveugles deviennent des oiseaux. – Les petits oiseaux, passe encore ! allez-vous dire, mais les grands ?… Les grands oiseaux, ne voyez en eux que des yeux exorbitamment épars depuis des temps immémoriaux.Quelle force au surplus...
10 septembre 2018

ASILE PERSONNEL...Extrait

ASILE PERSONNEL...Extrait
Comme la rivière se remplit de brindilles par un jeu d’enfants, d’une rive à l’autre le jour étend sa voix, la tienne. Je ne sais rien des colombes qui passent sur ton front lorsque la nuit s’endort ni des clefs tentant de t’arracher pour l’autre vie....
4 septembre 2018

CHEMINS AU VENT

CHEMINS AU VENT
L’homme aurait inventé les chemins pour rien, nous voulons dire pour le seul office de la beauté – et en gratitude à la splendeur du monde. On nous fait l’éloge de l’Être, on célèbre sa grandeur mystérieuse et on nous invite à devenir ses dévôts. En fait,...
17 août 2018

C'ETAIT DEMAIN...

C'ETAIT DEMAIN...
J’aime le temps d’avant Et même un peu plus tôt… Quand l’attente s’éveille… Quand le regard se croise Et que se tend l’oreille sur un sourire naissant…Un mouvement de tête, timide, sur le coté penché, complice du sourire avant de s’en aller sans penser...
2 août 2018

J'ETAIS UNE FLEUR DANS TON REGARD...Extrait

J'ETAIS UNE FLEUR DANS TON REGARD...Extrait
../.. Nous nous sommes dévêtus des bourrasques anciennes qui coiffaient le petit chemin Saint-Georges que nous empruntions pour nous rendre à l’école. Nos pas d’écoliers ressemblaient à une farandole et nos craintes de la maîtresse se déboutonnaient sur...
24 juillet 2018

ALORS BEAUTE

ALORS BEAUTE
Alors beauté tu es venue tu m’as je crois demandé l’heure je resterais là dans la rue devant toi pour l’éternité Et devant toi voir-être vu et pénétrer dans l’inconnu devenir ta raison secrète Etre éclairé par le mystère et être admis par l’interdit être...
14 juillet 2018

LE BATEAU DE TERRE CUITE...Extrait

LE BATEAU DE TERRE CUITE...Extrait
Ombres minuscules sur la blancheur du mur labyrinthe éphémère de l’instant nous avons besoin de la mer non pour laver nos oreilles mais pour plonger dans les confins des profondeurs les yeux fermés sous l’eau de notre soif au milieu du bleu le corps dressé...
7 juillet 2018

BRUNO ODILE...Extrait

BRUNO ODILE...Extrait
Nous portons nos enfances jusqu’aux bords ruisselants de nos frontières. Des bouts de fils et de laine blanche tricotent ensemble des longs cordages extravagants. Nos candeurs exhalées dévisagent le monde et tirent la langue aux passants incongrus. Nous...
1 2 3 4 5 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires