Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 613 880
Newsletter
Archives
rene crevel
10 juillet 2018

MON CORPS ET MOI...Extrait

MON CORPS ET MOI...Extrait
Je ne recollerai pas les morceaux du souvenir. Le ciel craquelé des puzzles ne ressuscite point la féerie. Ce que je me suis rappelé ne m'a jamais donné l'impression de vie que par de nouveaux regrets suscités. Aussi, de tous les hommes, les plus tristes...
16 novembre 2016

RENE CREVEL...Extrait

RENE CREVEL...Extrait
Ce soir, comme tous les soirs, j'ai moins peur de la nuit que du réveil. Le petit jour met trop d'obstination à ramener les incertitudes, toujours les mêmes. Au moment de dormir, je m'acharne a trouver quelque sécurité qui m'aide à reprendre avec plus...
30 septembre 2016

REGARD

REGARD
Ton regard couleur de fleuve Est l'eau docile et qui change Avec le jour qu'elle abreuve. Petit matin, Robe d'ange Un pan du manteau céleste Sous tes cils, entre les rives S'est pris. Coule, coule eau vive. La nuit part, mais l'amour reste Et ma main...
27 juin 2015

TU AS LE REMORD....

TU AS LE REMORD....
Tu as le remords d'avoir tué ton père sans avoir même acquis cent années de souvenirs. Toujours les neurasthénies comme des fleurs en mie de pain. Si tu essayais du tric-trac. Sautent les dés. Homme ou femme? Chien ou chat? Mais il y aura le chien qui...
2 mai 2015

ELLE NE SUFFIT PAS L'ELOQUENCE

ELLE NE SUFFIT PAS L'ELOQUENCE
Elle ne suffit pas l’éloquence. Mon cœur ce soir se balance Et glisse au fil d’une paupière Lampion de misère Qui n’éclaire pas ma nuit. Homme noir mais non d’onyx, Homme couleur de dépit Titubant par le marais des petites haines, Tu voudrais Comme une...
17 novembre 2013

PAMPHLET CONTRE MOI-MÊME

PAMPHLET CONTRE MOI-MÊME
Il est vrai que, bien vite, il me faudrait reconnaître l'outrecuidance. Pamphlet contre moi-même. Si rien ne se fait que contre quelqu'un, quelque idée ou quelque chose, encore importe-t-il que la personne, l'idée, la chose aient, pour l'esprit ou le...
28 avril 2013

MAIS SI LA MORT N'ETAIT QU'UN MOT

MAIS SI LA MORT N'ETAIT QU'UN MOT
Orgueil ou paresse — les deux peut-être — l’intelligence à l’état de veille prétend domestiquer les énigmes. Ainsi, du temps et de l’espace, nos jours ont fait des animaux dociles. Quant aux notions de vie ou de mort qui ne se laissent guère apprivoiser,...
28 mars 2013

MON CORPS ET MOI...Extrait

MON CORPS ET MOI...Extrait
«N’est vraisemblablement juste ni définitif aucun amour, aucune haine. Mais l’estime où, bien malgré moi et en dépit d’une despotique éducation morale et religieuse, je suis forcé de tenir quiconque n’a pas eu peur et n’a point borné son élan, L’ELAN...
23 janvier 2013

MON CORPS ET MOI

MON CORPS ET MOI
Ton regard couleur de fleuve Est l'eau docile et qui change Avec le jour qu'elle abreuve. Petit matin, Robe d'ange Un pan du manteau céleste Sous tes cils, entre les rives S'est pris. Coule, coule eau vive. La nuit part, mais l'amour reste Et ma main...
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires