Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 612 119
Newsletter
Archives
26 février 2008

LE BLEU DES RONCES...Extrait

LE BLEU DES RONCES...Extrait
"T’en souvient-il ce qui des mains aux lèvres, comme un matin tardif dans la chambre d’avril, faisait l’envie de nous plus forte que raison ? T’en souvient-il l’arbre du lit, témoin de frondaisons si hautes, et les veines du large qui nous gardaient du...
26 février 2008

SILENCES

SILENCES
Silences (recto) "Il est de clairs silences aux ailes de voyage où des anges sereins passent en plumes blanches. Les silences d’amour où seuls les corps se disent, où les mains chantent fort leurs cantiques muets. Les silences tremblés quand un enfant...
26 février 2008

PARCE QUE

PARCE QUE
"J’ai trois épouvantails dans mon jardin, dont l’un à bicyclette. Je le soupçonne de pédaler jusqu’au village durpant la nuit. Il a toujours des brins de paille en sueur et le chapeau de travers. En fait, ils aiment les oiseaux et ouvrent même la porte...
26 février 2008

1,BIS,RUE ABOU NAWAS

1,BIS,RUE ABOU NAWAS
"J’écris pour les mains calleuses Qui jamais ne toucheront mes livres Pour les analphabètes Et ceux qui ne croiseront jamais Qu’au large de mes mots J’écris pour ceux qui ont soif Qui ont faim du seul pain Qui leur manque L’Amour J’écris parce qu’ils...
25 février 2008

ET LA TERRE SE TRANSMET COMME LA LANGUE

ET LA TERRE SE TRANSMET COMME LA LANGUE
Ils sont rentrés Au terme du long tunnel à leurs miroirs, et rentrés Quand solitaires ou rassemblés, ont retrouvé le sel de leurs frères et délaissé Les légendes de la défense des places pour l’ordinaire des mots Ils ne lèveront plus s’ils veulent, mains...
25 février 2008

PLUS RARES SONT LES ROSES, S'ENVOLENT LES COLOMBES

PLUS RARES SONT LES ROSES, S'ENVOLENT LES COLOMBES
S’envolent les colombes Se posent les colombes Prépare-moi la terre, que je me repose Car je t’aime jusqu’à l’épuisement Ton matin est un fruit offert aux chansons Et ce soir est d’or Nous nous appartenons lorsque l’ombre rejoint son ombre dans le marbre...
25 février 2008

BEYROUTH (1981)

BEYROUTH (1981)
Une pomme à la mer. Narcisse de marbre. Papillon de pierre. Beyrouth. La forme de l’âme dans le miroirdescription de la première femme, parfum de nuagesBeyrouth de fatigue et d’or, d’Andalousie et de Syrieargent natif. Ecume. Testament de la terre dans...
25 février 2008

NOCES

NOCES
Le poème de la terre 1.au mois de mars, en l’an du soulèvement, la terre nous révéla ses secrets sanglants. Au mois de mars, cinq filles passèrent devant les violettes et le fusil. Elles s’arrêtèrent devant la porte d’une école et s’enflammèrent ainsi...
25 février 2008

DÉPOSE ICI ET MAINTENANT...

DÉPOSE ICI ET MAINTENANT...
Dépose ici et maintenant la tombe que tu portes et donne à ta vie une autre chance de restaurer le récit. Toutes les amours ne sont pas trépas, ni la terre, migration chronique. Une occasion pourrait se présenter, tu oublieras la brûlure du miel ancien.Tu...
25 février 2008

TELLE LA LETTRE NOUN DANS LA SOURATE DU RAHMN

TELLE LA LETTRE NOUN DANS LA SOURATE DU RAHMN
Dans l’oliveraie, à l’est des sourcesMon grand-père s’est replié sur son ombre abandonnéeAucune herbe légendaire n’y a pousséEt le nuage des lilasNe s’est pas répandu sur la scène La terre est vêtement brodé à l’aiguille du sumac dans son rêve briséMon...
25 février 2008

ETAT DE SIEGE

ETAT DE SIEGE
Ici, aux pentes des collines, face au crépuscule et au canon du temps Près des jardins aux ombres brisées, Nous faisons ce que font les prisonniers, Ce que font les chômeurs : Nous cultivons l’espoir. * * * Un pays qui s’apprête à l’aube. Nous devenons...
24 février 2008

LA PART D'OMBRE

LA PART D'OMBRE
La mer est en sursis de voyage le ciel est un portraitpour les amants des ruelles discrètescristalline l’écume se fait stèlele sourire convoite la colère vétusteet chasse de nos cœurs apathiquesla débauche des délires d’alcôve Dru l’effroi du regardhagard...
24 février 2008

A LA DERIVE

A LA DERIVE
Tu es complice de mon amour De mes frivoles démarches A l’embouchure d’une rive Tu n’es plus cette rose Que j’ai vu poussée Au long de mon parcours Où nos lettres s’entremêlaient Comme les rameaux d’un olivier La paix semble remuer Les quelques signes...
24 février 2008

NUEES...

NUEES...
À contre courant...d’air, un nuage apocryphe affublé de trois mains et d’un esprit trop vif, redessinait le ciel.Un peu plus bas...Une frêle civelle entourée d’un courant maritime et de quelques sargasses entassées, redessinait la mer :- Mais, à part...
24 février 2008

DECIR, HACER

DECIR, HACER
A Roman Jakobson Entre lo que veo y digo,Entre lo que digo y callo,Entre lo que callo y sueño,Entre lo que sueño y olvidoLa poesía.Se desliza entre el sí y el no:dicelo que callo,callalo que digo,sueñalo que olvido.No es un decir:es un hacer.Es un hacerque...
24 février 2008

¿POR QUÉ TOCAS MI PECHO NUEVAMENTE?

¿POR QUÉ TOCAS MI PECHO NUEVAMENTE?
¿Por qué tocas mi pecho nuevamente? Llegas, silenciosa, secreta, armada, tal los guerreros a una ciudad dormida; quemas mi lengua con tus labios, pulpo, y despiertas los furores, los goces, y esta angustia sin fin que enciende lo que toca y engendra en...
24 février 2008

VIENTO

VIENTO
Cantan las hojas,bailan las peras en el peral;gira la rosa,rosa del viento, no del rosal. Nubes y nubesflotan dormidas, algas del aire;todo el espaciogira con ellas, fuerza de nadie. Todo es espacio;vibra la vara de la amapolay una desnudavuela en el...
24 février 2008

PARTIR

PARTIR
On part pour s'éloigner du lieu qui nous a vu naître et voir l'autre versant du matin. On part à la recherche de nos naissances improbables. Pour compléter nos alphabets. Pour charger l'adieu de promesses. Pour aller aussi loin que l'horizon, déchirant...
23 février 2008

LA PETITE MER - TITI ROBIN

LA PETITE MER extrait de l'album "Alezane " TITI ROBIN...FLAMENCO GITAN
23 février 2008

MER, OEUVRE, AIR

MER, OEUVRE, AIR
Oeuvre, vague légère et infinie, conscience divisée - et une - de tous les moments de mon être ! Ferme délicatesse d'instants permanents, qui devras supporter avec ton cristal humain - brisé et intégral comme le diamant -, les secousses et le sifflement,...
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires