dimanche 17 mars 2019

LETTRE OUVERTE A UN PRESIDENT QUI JOUE AVEC LE FEU

La grandeur d’un homme d’État est de prendre la mesure des événements, mais aussi de se garder d’instrumentaliser une idée, en l’occurrence la défense nécessaire du mérite et de l’effort, dans un but politicien.   .   Monsieur le Président, vous êtes un alchimiste. Vous êtes passé maître dans l’art de changer l’or en plomb. Après neuf semaines d’une crise comme le pays n’en avait pas connue depuis longtemps, vous, Monsieur le Président, devriez être tout entier absorbé par la recherche d’une réponse politique qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 17 mars 2019

MON TERRORISTE

Il est pas beur ou maghrébin Pas pakistanais ni indien Mon terroriste  L’est pas sans-papier basané L’est pas non plus nord-irlandais Mon terroriste Il est pas sud-américain L’est pas de Barbès ou de Pantin    Mon terroriste  Il est plutôt vachement français Du genre courtier costume banquier Mon terroriste Non c’est pas l’ouvrier qui pend Son patron par les pieds pendants Mon terroriste Qu’y’en aura deux mille au chômage Leurs vingt ans... [Lire la suite]
dimanche 17 mars 2019

PEUPLES MANIFESTANTS

 J'ai lu ton tweet mon camarade, suppôt des multinationales Putain mon vieux t'es mal tombé, tu m'en veux pas j'vais pas tweeterC'est bien tenté, bien essayé, avec tes potes collaborants Oui d'essayer de faire passer pour des fous les indépendantsJe suis du peuple travailleur, j'suis pas du show-biz à quatre pattesAvec moi les fils du labeur, ceux qui font pousser des tomatesCeux qui en ont marre de se faire baiser par les rois de l'intermédiairePar ces gens-là qui ne créent sûr autour d'eux que la misère Merci bien mon... [Lire la suite]
dimanche 17 mars 2019

LES ENFANTS PARADIS - BATACLAN

  Ils étaient des sourires, ils étaient des sanglotsIls étaient de ces rires que font les chants d'oiseauxIls étaient des matins quand on va bord de merIls étaient cœur chagrin, ils étaient cœur lumièreIls étaient des poèmes, Ils étaient des oiseauxIls étaient des je t'aime qu'on dit bord du ruisseauIls étaient du café, ils étaient du bistrotIls étaient étrangers, ils étaient sans drapeauIls étaient de Paris, ils étaient de provinceIls étaient cœurs de pluie qui font cœurs qui grincentIls étaient pleins de vie, avaient... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 16 mars 2019

PIERRE LEBRETON...Extrait

A vouloir Possible De l’espérance Entre nos mains, Sans entailles Sans remous incertains, A vouloir Cette clarté bue Sur le vaste bord Des heures Posées sur l’absence - Ô éternel désirant De l’amour entraperçu- Et cette étincelle Qui a fait don De ce monde Dans cette requête Sans fin De la vie ; Quel est le sens De tous nos pas Derrière nos murs Et notre silence Assourdissant A cet appel des étoiles Tout au dessusQuel fil Ténu Nous retient Dans ce battement Du Coeur, Ce toi Ce moi Qui nous relie A jamais…     .... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 16 mars 2019

EUGENIO MONTALE...Extrait

  Sans coup de théâtre Les saisons ont presque disparu. Tout cela n’était qu’un jeu trompeur des Esprits de l’Ether.- Il ne nous est pas possible de vivre par instants, par à-coups, par échappées et en escapades longues et brèves. Qu’on soit vivants ou morts, la balançoire ne pouvait durer plus que l’éternel le si fugace âge de notre enfance. Voici que commence le cycle de la stagnation. Les saisons ont fait leurs adieux sans salamalecs ni cérémonies, lasses de leur roulement. Nous ne serons plus tristes ou... [Lire la suite]

samedi 16 mars 2019

L'AVENIR SEUL...Extrait

Et je l’ai rêvé et le rêve,Un jour le rêverai encore,Tout se répétera, tout se réalisera,Vous rêverez tout ce que j’ai vu en rêve. Là-bas, de notre côté, du côté du mondeLa vague poursuit la vague et bat le rivage,Et sur la vague l’étoile, l’homme et l’oiseau,Et le rêve, le réel et la mort – vague après vague. Pas besoin de date : j’étais et je serai,La vie est le miracle des miracles, et sur mes genouxComme un orphelin j’assois ce miracle, Seul au milieu des miroirs – dans le cercle des refletsDes mers et des villes qui... [Lire la suite]
mardi 12 mars 2019

CHERCHANT A MAINS NUES LA LUMIERE...Extrait

Vertu de la ténacité. Nous nous accrochons à ce monde comme un lierre grimpant . Sans savoir si nous tenons notre force de lui ou si nous lui communiquons l'empreinte de notre pensée.   Emerger. S'éveiller. Chaque parole prononcée est une victoire sur le silence. Chaque regard accueillant est une victoire sur l'obscurité. Extrême tension, il faut rester conscient à chaque instant, car tout atome d'inattention est un consentement à la mort.   Tout ce que nous tenons hors de nous par négligence ou par faiblesse compose... [Lire la suite]
vendredi 8 mars 2019

MARIANNE WILLIAMSON

Notre peur la plus profonde n'est pas d'être nul ou incapable notre peur la plus profonde c'est d'être puissant au-delà de toute mesure.Nous nous demandons:"Qui suis-je pour être brillant,talentueux, génial ? "Mais la vraie question devrait dire :"Qui êtes-vous pour ne pas l'être ? "Vous êtes un enfant de la Vie.Rester jouer dans votre école maternelle n'offre aucun service au monde d'aujourd'hui.Il n'y a rien de sain ou d'illuminé à vous rétrécir et à vous cacher pour ne pas insécuriser votre... [Lire la suite]