lundi 26 mai 2014

LA JOIE N'EST PAS MON METIER...Extrait

Tous les champs du mondeligués contre deux petites lèvresToutes les avenues de l'Histoireliguées contre deux pieds nusMon aiméeEux voyagent et nous, nous attendonsEux possèdent les potencesnous, nous avons les cousEux possèdent les perlesnous les taches de rousseur, les verruesEux possèdent la nuit, l'aube, le midi et le journous, nous avons la peau et les osNous semons dans la canicule et eux mangent à l'ombreLeurs dents sont blanches comme du rizet les nôtres farouches comme les forêtsLeurs poitrines sont aussi douces que la soienos... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 28 février 2014

LE CHAT

Au royaume des gravuresil était un chat perversexcentrique et multiplele poil noir et le poil clair Entre souris et sirèneil était juste couchéavec une nonchalance de lainedans un livre d'animalier Contrairement aux usagesà la pleine lune parfoisd'un bond il quittait sa pageet s'en allait courir les toits les toits et les mansardesPuis visitant les logisil soufflait l'or des lampeset buvait le lait des petits Avec l'ombre pour complicele voici tigre persanpoursuivi par la policeune police à turban Reprenant sa... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 19 février 2014

AKL AWIT

C’est ainsi que je m’excusePour chaque possiblePour chaque impossiblePour chaque vie antérieurePour la vie à venirPour les joies, les maux, les morts et les vivantsPour les brigands, les anges et les voleurs de pommesPour ceux qui te dévorent par la solitude de leur corpset te boivent avec la soif du désert dans les yeuxPour moi-même chaque fois que te dévore un plus grand nombrePour toutes les générationsPour ceux qui en mon nom t’aimentPour ceux qui en leur nom t’aimentPour ceux qui laissent pour toi des larmeset des sentiments de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 19 février 2014

TOUTE L'EXISTENCE

Sous les arcades de la bonté, à l’ombre des rêves tu t’assieds. La mélodie de ta voix nous protège dans les jardins de l’errance.   Confiante comme un zéphyr, tu es la main qui ramasses mon dénuement et ma richesse et les jettes dans les compassions de l’abîme, abîme du passé de l’âge, l’âge qui ; s’effaçant sans pourtant effacer, ouvre ses tiroirs et me lance de nouveau vers les lacs des nuées fécondant l’arbre de la solitude par le pollen du voyage.   De plus petit que toi, je n’ai connu que l’esprit et de plus... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 19 décembre 2013

GEORGES SCHEHADE

Posté par emmila à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 29 août 2013

NON EXISTENCE EST MON EXISTENCE...Extrait

  « Chuchote, chuchote, chuchote A tes plages sablonneuses, Grâce à ces vagues dont le flux est à l’assaut du sable, altières, Et qui renaissent en un reflux douloureusement bruyant Si je savais ce qu’il recèle, j’aurais détenu le secret de l’existence et de l’immortalité ; Ainsi, que la Mer te soit leçon Et va ton chemin sur les routes de l’existence Ayant acquis la Sagesse de l’univers Tire aussi la leçon du cycle des saisons: Bien que l’hiver soit rude Il donne vie à la vie Le printemps est naissance d’une... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 25 juillet 2013

PARTIR

Nous partons pour nous éloigner du lieu qui nous a vunaitre et voir l'autre versant du matin. Nous partons à larecherche de nos naissances improbables. Pourcompléter nos alphabets. Pour charger l’adieu depromesses. Pour aller aussi loin que l’horizon, déchirantnos destins, éparpillant leurs pages avant de tomber,quelquefois , sur notre propre histoire dans d’autreslivres.Nous partons vers des destinées inconnues. Pour redireà ceux que nous avons croisés que nous reviendrons etque nous referons connaissance. Nous partons pourapprendre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 7 juin 2013

SEULE LA VOIX DEMEURE...Extrait

(...) Le but de toute force Est de fusionner avec l’essence du soleil De se couler dans l’intelligence de la lumière Les moulins à vent se détraquent en toute logique Pourquoi je devrais m’arrêter ? Mes seins nourrissent les grappes vertes du blé La voix, seule la voix demeure La voix du désir limpide de l’eau à couler La voix de l’étoile dans sa profusion lumineuse Sur la paroi féminine de la terre La voix concevant l’embryon du sens Et l’expansion du partage de l’amour La voix, la voix, seule la voix demeure Au pays des nains... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 5 mars 2013

D'AUTRES ANNONCIATIONS...Extrait

Seuls subsistent ces nœuds de parole sur la langue pour te rappeler le goût d’oiseau déchiré de l’enfance.   Seuls te sont concédés un reste de pays suspendu à l’azur par un fil de neige et l’adieu des mouchoirs au bord de l’infini.   Tu lèves le bras et saisis la ville tes mains ouvrent la fente par où surgit la mort. Tu hèles le troupeau ingénu des images avant de renverser le soleil sur ton tablier : il reste à même la peau des cicatrices de mûres et d’oranges amères.   Tu t’en iras plus tard... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 5 mars 2013

POETIQUE DE LA DANSE

Oui seul, il profane l’âme l’exhume de sa prison corporelle Et quand elle atteint sa nudité telle un météore, elle chute dans la réalité vulgaire pour exiger l’absolu Oui de sa présence elle s’absente et l’aperçoit assis sur le trône de gloire réveillant à lui seul la terre Nul secret n’atteint sa clarté et cela me déroute qu’il soit l’obscur unique J’atteste qu’avec lui la perdition se mue en foi et j’atteste que les oiseaux sont ses cellules Qui est-il pour jouir de cette unicité ? Du bord de l’Univers, je... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,