samedi 16 décembre 2017

CEREMONIES D'EXIL...Extrait

il faut écrire pour découdre la bouche dans nos cicatricesdorment des miroirs je suis où cessent les mots dans la blessure silencieusequi nous appelle avec des larmes je suis nédans l'absence des motsle ressac et l'oubliconjurés par les pierres       MICHAEL GLÜCK         .
Posté par emmila à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

vendredi 24 mars 2017

AUTREFOIS...

Autrefois,nous rêvions tropen vers et en couleursen parler d’avant les languesnous masquions nos songes de sableou de crainteToujours à l’écoute du chantdu murmure des cicatrices« on s’aime blessé » dit un poèteNous le croyons…   .   AGNES SCHNELL .  
Posté par emmila à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 20 janvier 2017

AFRIQUE

Afrique ta tiare solaire à coups de crosse enfoncée jusqu'au cou ils l'ont transformée en carcan; ta voyance ils l'ont crevée aux yeux ; prostitué ta face pudique ; emmuselé, hurlant qu'elle était gutturale, ta voix, qui parlait dans le silence des ombres. Afrique, ne tremble pas le combat est nouveau, le flot vif de ton sang élabore sans faillir constante une saison; la nuit c'est aujourd'hui au fond des mares le formidable dos instable d'un astre mal endormi, et poursuis et combats - n'eusses-tu pour conjurer l'espace... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 10 septembre 2016

DANS MES POCHES D'ENFANT

La vie s’est réfugiée dans ma gorge et ma langue, toute une vie d’éponge à boire la lumière, à cracher les pépins, à traverser les ombres. Parmi les lettres éparpillées sur la table, les cahiers, les papiers, se promènent les phrases. Elles trébuchent parfois sur une miette de pain ou bien se noient dans une tache de vin. Elles s’effacent et renaissent. J’en cache quelques-unes dans mes poches d’enfant. J’en fais une cabane où rêvent les vieux meubles, là où les planches aspirent à retrouver la terre, les racines, les feuilles. Je vis... [Lire la suite]