vendredi 21 septembre 2012

L'OUTRE-VIE...Extrait

Il existe pourtant des pommes et des oranges Cézanne tenant d'une seule main toute l'amplitude féconde de la terre la belle vigueur des fruits Je ne connais pas tous les fruits par cœur ni la chaleur bienfaisante des fruits sur un drap blanc   Mais des hôpitaux n'en finissent plus des usines n'en finissent plus des files d'attente dans le gel n'en finissent plus des plages tournées en marécages n'en finissent plus   J'en ai connu qui souffraient à perdre haleine n'en finissent plus de mourir en écoutant la voix... [Lire la suite]
Posté par emmila à 01:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 29 juin 2012

LES DAMNES DE LA TERRE...Extrait

« Quittons cette Europe qui n’en finit pas de parler de l’homme tout en le massacrant partout où elle le rencontre, à tous les coins de ses propres rues, à tous les coins du monde. » «Cette Europe qui jamais ne cessa de parler de l’homme, jamais de proclamer qu’elle n’était inquiète que de l’homme, nous savons aujourd’hui de quelles souffrances l’humanité a payé chacune des victoires de son esprit.» . FRANTZ FANON . Frantz Fanon    
Posté par emmila à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 28 décembre 2011

VOUS PARLER ?

 Vous parler ? Non. Je ne peux pas. Je préfère souffrir comme une plante,Comme l'oiseau qui ne dit rien sur le tilleul.Ils attendent. C'est bien. Puisqu'ils ne sont pas lasD'attendre, j'attendrai de cette même attente.Ils souffrent seuls. On doit apprendre à souffrir seul.Je ne veux pas d'indifférents prêts à sourireNi d'amis gémissants. Que nul ne vienne.La plante ne dit rien. L'oiseau se tait. Que dire ?Cette douleur est seule au monde, quoi qu'on veuille.Elle n'est pas celle des autres, c'est la mienne.Une feuille a son mal... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 25 octobre 2011

AFFÛTS...Extrait

Au cœur de la nuit. Cette ardente sereine lumière de l'insomnie, cette effervescente intimité de soi avec soi, et tant de choses inconnues qui vagissent, et tout qu'on ne sait jamais formuler, soudain là, vibrant, gorgé, précis, sur le point de se dire. Mais les mots, les mots qui déjà montaient, se pressaient, animaient la voix, les mots retombent, s'éteignent. Cet instant rayonnant et sitôt perdu. Ce silence qui meurtrit. . . . CHARLES JULIET . . .  
Posté par emmila à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 27 septembre 2011

CHRISTIANE SINGER

"Je voudrais vous inciter à recevoir mes paroles comme le tâtonnement d'une femme qui s'est engagée à ne perdre des yeux sur cette terre ni le rivage de la détresse ni celui de la délivrance, à honorer de la même attention l'innombrable souffrance des hommes et la rutilante merveille de la vie. Persuadée que si l'un de ces rivages se perdait dans la brume j'entrerais aussitôt dans l'illusion et dans la fiction.  Cet écartèlement, pour inconfortable qu'il soit, préserve néanmoins des naïvetés d'un espoir aveugle et des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 19 septembre 2011

AVEC DE GRANDS GESTES

Avec de grands gestes, J'ai jeté pendant quatre ans mon âme dans toutes les langues, J'ai cherché, libre et fou, tous les endroits de vérité, Surtout j'ai cherché les dialectes où l'homme n'était pas dompté. Je me suis mis en quête de la vérité dans toutesles langues.   Le martyre de mon peuple on m'interdisait En français. J'ai pris le croate, l'irlandais, le hongrois, l'arabe, le chinois Pour me sentir un homme délivré.   J'aimais d'autant plus les langues étrangères Pour moi pures, tellement  l'écart: ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 1 septembre 2011

ARZ EL-RAB

Arz el-Rab, Cèdre de Dieu, Me connais-tu encore sous ce nom ? Toi qui quêtes la sagesse de mon ombre Au terme de ton âpre chemin, pèlerin de la Croix, Toi qui ôtas tes sandales au seuil du Monastère Blanc où déjà l’on te faisait place en versant l’huile Sur le pain ; toi qui gravis lentement, Comme vient aux aïeux le souffle, Les raides pentes de Qadisha, Te laissant guider par la parole de l’Exilé qui naquit là, Au lieu des Ecritures, Celui qui revint à la terre aimée de Dieu, A Mar Sarkis,  « Dans le battement... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 5 juin 2011

CHANGER D'ECORCE...Extrait

  Il faut que le cœur se brise   ou se bronze. Le mien s'est métallisé au creusetdes saisons. Grimace apprise,larmes qui coulez en paix,à d'autres ! Je me repaisde douleurs plus raffinées.L'art de souffrir, science innée,me fut au berceau tendu.J'en retins plus que mon dû.J'en appris le bon usage.J'interdis à mon visagela douce pitié, le frais émoi. Mon cœur mineraiconnut le soufflet des forges.Son cri me nouait la gorge.Je pleurai - gouttes de plomb.Mais à présent que le longapprentissage s'achèveque j'ai le brillant... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 11 mai 2011

ARMAND ROBIN

Le temps m’a rajeuni jusque dans mon enfance,Je ne sais plus combien j’ai souffert, ni pourquoi,Mais je sais, aujourd’hui que je suis transparenceEt qu’à force d’oubli je reviens près de moi,Combien je vais bénir l’objet de ma souffrance.j’ai retrouvé l’étang et les bois taciturnesOù ma jeunesse et ma franchise ont chu ;Je craignais d’y heurter un moi-même inconnu,Mais, où l’aube pensait redevenir commune,Grâce à l’amour humain rien ne s’était perdu.Lorsque je fus bien loin dans mon isolement,N’ayant d’autre pays que le bruit du... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 3 mars 2011

LOINTAIN SOUFFERT

  (...) La souffrancene sait penserqu’en angles morts glisserjusqu’à l’extrême étoilepour perdre tous les angles éprouver d’un coupla mesure de son gouffre penser à la vitesse du videce qui jamais ne fut plus hautoù nul ne se connaîtoù tremble l’inattendu . . . ZENO BIANU . . .    
Posté par emmila à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,