Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 529
Newsletter
Archives
djaffar benmesbah
1 janvier 2022

AIMER À RÉINVENTER LA RAISON

AIMER À RÉINVENTER LA RAISON
. À toi, comme un miroir d’eau capiteux en ses ondes, l’amour se confond. Lorsque ton regard filtre de par l'immense faveur du sentiment impérieux chaque larme de mes rayons, intensifiant l’ardeur de mes pulsions, pendant que sur ta bouche étincellent...
2 décembre 2019

DJAFFAR BENMESBAH...Extrait

DJAFFAR BENMESBAH...Extrait
Comme un vieux navire au mouillage, hésitant à lever l’ancre pendant que ses lumières vibrent sous les eaux, mes pensées prennent le large pour accoster sur mon étoile avec l’exigence qu’elle se nomme de mes éclats antérieurs à mon départ d’Alger. Seule...
22 août 2019

DJAFFAR BENMESBAH...Extrait

DJAFFAR BENMESBAH...Extrait
Bonjour la rue des sottes nuits hivernales Pavée de mes pas et mes détours maudits Mes soupirs, mes plaintes et mes râles Reviennent ombrager tes accès interdits Vieux drille je suis, assidûment étranger Tel un Oyat des plages de colères arraché Obviant...
24 mars 2019

POUR LE PLAISIR DE ME REDIRE ...Extrait

POUR LE PLAISIR DE ME REDIRE ...Extrait
Un riche de tes connaissances, lecteur, quand bien même lointain est nécessairement dans la liste de tes amitiés précieuses. Quand il tombe, tu l’acclames martyr de ses bonnes œuvres, de sa morale et de sa droiture. Attristé, tu implores, dans le doute,...
2 janvier 2019

VOEUX...

VOEUX...
Puisqu’au final, nous avons chacun nos nuages à portée de main, j’aimerais donc éclater les miens afin de voir tomber sur vous, à la manière d’une pluie furieuse, des torrents infinis de joies, de délices et de douceurs et que la beauté comble, de ses...
31 décembre 2018

UNE AUTRE ANNEE...

UNE AUTRE ANNEE...
Une autre année se prépare à naître en musique sur la grande parodie de celle qui va s’achever bientôt dans le chant habituel des vœux gracieux distribués charitablement. Des vœux qu'on adresse à l'autre et dans lesquels l'on cherche nous-mêmes une place...
23 novembre 2018

DJAFFAR BENMESBAH...Extrait

DJAFFAR BENMESBAH...Extrait
La galanterie est une forme élevée de l’hypocrisie. L'authenticité est meilleure. Ainsi donc, j’humilie la femme kabyle en la dénudant ! Tu me demandes de la pudeur dans mes écrits et un peu de hchouma dans mes peintures ? Pour que le corps d’une femme...
20 septembre 2018

L'AMOUR...

L'AMOUR...
L’amour est l’enchantement nettement perceptible qui naît dans une attirance où les affinités ne sont pas automatiquement ses raisons créatrices. Partir à la recherche d’une amante à sa convenance comme on cherche dans des slogans publicitaires un opérateur...
14 septembre 2018

DJAFFAR BENMESBAH...Extrait

DJAFFAR BENMESBAH...Extrait
Le chant des vagues est l’ivresse raffinée des flots quand ils symphonisent le silence des océans pour le confier en murmure à la chronique du temps qui passe. C’est une œuvre d’inspiration tendre dans laquelle la mélopée se lie indissolublement aux paroles...
4 septembre 2018

LA POESIE

LA POESIE
Il faut de l'amour et de la poésie pour sauver l’espoir et vice-versa. De l’espoir, de l’amour et surtout de la poésie avec des poings d’acier pour riposter convenablement aux sociétés de courtage administrées par des puissants, tel Jules Ferry, qui s’adressent...
8 février 2018

POURTANT, UN JOUR...

POURTANT, UN JOUR...
Quand le ciel est raide, dénué de la générosité qu’il offre au crépuscule pour couvrir le jour quand il décline, quand son bleu se lénifie à devenir le mauve parme que produit la blessure ; quand l’aube peine à étaler sa blancheur véloce à refuser aux...
14 août 2017

POUR LE PLAISIR DE ME REDIRE

POUR LE PLAISIR DE ME REDIRE
Je méprise les hommes et les femmes lurons en présentation d'armes chaque matin devant les drapeaux et qui marchent en rangs, mâtinés et trémoussant dans le pas cadencé comme des figurines de parades. Je crache sur la face des hominidés imperméables à...
14 août 2017

AU NOM DE L'HUMANITE

AU NOM DE L'HUMANITE
Nous vous remercions. Mon voisin, mon ami, Ils étaient venus agresser la voisine Tu n'as rien fait Ils t'avaient dit qu'elle se prostituait Ils l'ont violée puis, ils lui ont lacéré les seins au nom de la société et de sa morale Et tu t'étais tu Mon voisin,...
10 août 2017

DJAFFAR BENMESBAH...

DJAFFAR BENMESBAH...
Bonjour la rue des sottes nuits hivernales Pavée de mes pas et mes détours maudits Mes soupirs, mes plaintes et mes râles Reviennent ombrager tes accès interdits Vieux drille je suis, assidûment étranger Tel un Oyat des plages de colères arraché Obviant...
15 juin 2017

MA VALISE

MA VALISE
À mon ami, Aziz Farès . . J'ai dans ma valise des souvenirs Une broche kabyle de ma mère Le henné qui fleurait sa main Et le souak de ses lèvres embaumées J'ai aussi une pierre muette Des ruelles discrètes de la Casbah Criblées des traces de mes rires...
1 juin 2017

DEDICACE

DEDICACE
Au politique de charge, couard façonnier du verbe haut Indu et imbu de bluff, rapace de ses ailerons de gerfaut Maître dans l’art de convertir la plaisanterie mortifiante En requête initiale des valeurs bêtes dites constantes Au diplomate truqué de chics...
19 mai 2017

ESPERANCES...

ESPERANCES...
Parce que j’ai mal à l’âme du père clandestin qui peine dans un ghetto de Paris, avec des larmes qui irriguent à flots silencieux les fontaines où se régénèrent les pulsions mondaines. Parce que j’ai des douleurs au dos de la femme de ménage qui abroge...
27 avril 2017

LA QUESTION D'INDIVIDU !

LA QUESTION D'INDIVIDU !
Dans Paris, tu pisses tes bières en vociférant ta réussite sociale en prétentieux frimeur et quand ton aide est sollicitée alors qu’un enfant souffrant a besoin de soins, tu souris d’ironie car tu y vois une arnaque burlesque et compliquée ; il ne faut...
23 mars 2017

CONFESSION D'UN FOU A SON PSY...Extrait

CONFESSION D'UN FOU A SON PSY...Extrait
En hommage à Vincent Van Gogh . Pour une fois, je vais prendre la parole sans considérer cette faculté naturelle comme une automutilation que je m’inflige pour rajouter du mordant à l’intensité des émotions générées par mon combat psychique quasiment...
2 mars 2017

DJAFFAR BENMESBAH...Extrait

DJAFFAR BENMESBAH...Extrait
Recroquevillée dans ta solitude, l'amie, tu replies doucereusement tes flammes sur l’hameçon d’un cœur froid tel un voilier qui amarre, capturant timidement la sensualité insipide du mauvais port. Ravagée par les serres rapaces des aventures grossières...
1 2 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires