jeudi 20 avril 2017

LES SENTIERS DU MONDE...Extrait

L’ombre ne s’enfuit ne s’enfuit jamais (Sauf au zénith un instant bref) Jamais autant présente Que par un soleil clair. Tu te refuses à nier le soleil. Accepte la dérive quotidienne Et l’avancée de l’ombre Dans son vagabondage calculé. Allonge le pas avec l’ombre La tienne, jusqu’au soupir interrompu – le dernier – Sachant à toute heure accueillir Ainsi que l’ombre le soleil.   .   PIERRE ETIENNE   .
Posté par emmila à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 7 mars 2017

PARIS NAIT DE PARIS

Paris des braseros, Paris des barricades,Paris qui s’émerveille au bout de la journéeQuand l’amour fatigué des rideaux de cretonneRespire à la fenêtre un air de liberté,Paris qui ne dort pas quand le monde sommeille,Paris naît de Paris dans son décor de suie.Sous le vieux ciel rayé par le vent des émeutes,Son grand bûcher troué de rires et de perlesEclaire le sommeil paisible des amants.Les objets oubliés au fond de la campagne,Après le long travail des saisons de soleil,Viennent toucher le coeur endormi de l’enfance,Le bras des... [Lire la suite]
dimanche 30 octobre 2016

L'EPURE D'UN SOUPIR

 Il est le vent légerLa genèseL’averseQui parade en riantSous le sceptre des cieuxAlignant le soleilAux folles espérancesDes servitudes bleues Il est l’instant de chairLe verbe retrouvéLa satiétéLa joieLa grangele grenier La persienne attentiveAu matin redonnéQue l’on ensile en soiComme un éclat d’enfance Il est la barque viveLe pontonLa lumièreL’écluse libéréeQui retourne à la merSiphonnant les sillonsDe la désespérance Il est le temps trembléQui charpente la lampeL’oreiller dissidentLe chahutLe veilleurIl... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,