Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 612 119
Newsletter
Archives
metaphore
17 juin 2022

LA TERRE NOUS EST ETROITE ... Extrait

LA TERRE NOUS EST ETROITE ... Extrait
C'est la porte, et derrière, l'éden du cœur. Nos choses, tout ce qui nous appartient, s'estompent. Porte est la porte, porte de la métaphore, porte du conte. Porte qui épure septembre. Porte qui ramène les champs à la genèse des blés. Nulle porte à la...
23 juin 2020

ROBERT CUFFI...Extrait

ROBERT CUFFI...Extrait
Je n’entrerai jamais au fond de cette cage. Le merle gris parle du vent, et je cherche ton reflet dans ce jardin ou dans la ville. L’olivier est mouillé de cette fin d’automne, j’écris mon livre lent, désolé, comme un feu qui s’éteint. Je me suis accordé...
27 octobre 2018

POSSIBLE ETERNITE...Extrait

POSSIBLE ETERNITE...Extrait
La croûte du pain fermée le miel offert Une vieille parenté de soleil porte ses cuillères au paysage Le matin mouillé d'or frais l'anche d'un oiseau s'en accommode quand le chant ruisselle sur les menthes du jardin. . . . . JEAN-PIERRE NICOL . . . . ....
18 octobre 2018

LE LIVRE D'IMAGES...Extrait

LE LIVRE D'IMAGES...Extrait
Les feuilles tombent, tombent comme si au loin se fanaient dans le ciel de lointains jardins ; elles tombent avec des gestes qui se refusent. Et dans les nuits la lourde terre tombe de toutes les étoiles, dans la solitude. Nous tombons tous. Cette main...
10 octobre 2018

OISEAUX

OISEAUX
Les yeux partis du front des aveugles deviennent des oiseaux. – Les petits oiseaux, passe encore ! allez-vous dire, mais les grands ?… Les grands oiseaux, ne voyez en eux que des yeux exorbitamment épars depuis des temps immémoriaux.Quelle force au surplus...
22 septembre 2018

CAHIER DE VERDURE...Extrait

CAHIER DE VERDURE...Extrait
Le mince croissant de lune aperçu le soir dans le jardin, la serpe qui est pure illusion, qui est chose aigüe mais aussi doucement lumineuse, la «serpe de lait» qui perdra vite sa forme, qui s'inscrit un instant dans le ciel du couchant et surprend toujours,...
5 août 2018

BRIGITTE BROC...Extrait

BRIGITTE BROC...Extrait
Ce soir d’été, Epicé jusqu’à la moindre ramure, Dégouline, ivre et lourd, Dans la gorge Des dernières roses. L’allée, solitaire, Caracole entre les cyprès Et va se perdre, De l’autre côté du mur, Là où la mer Invente ses vagues. Aller au cœur de la Vieille...
5 août 2018

PETITE ANTHOLOGIE PRIVEE D'AUTOCYLUS

PETITE ANTHOLOGIE PRIVEE D'AUTOCYLUS
Je vote pour la démocratie subtile des fleurs ayant ton violet Ou pourpre et, parmi les familles éligibles, deux ont ma préférence. Qui sont la pivoine, le lupin, que leur humilité nordique protège. A la première j’attache l'apprêt d'un seau en fer blanc...
26 juillet 2018

A GAZA IL TOMBE D'ETRANGES ETOILES

A GAZA IL TOMBE D'ETRANGES ETOILES
A Gaza il tombe d'étranges étoiles A Gaza il tombe d'étranges étoiles Ce ne sont pas des poussières de lumières Ce ne sont pas des confettis de l'espace Ce sont des étoiles sanglantesDes étoiles meurtrièresvenues des valises d'une vieille guerreque personne...
14 juillet 2018

A LA FIANCEE DU VENT

A LA FIANCEE DU VENT
Et ce n’était rien la pluie. Sinon la touche du vent, la cillée des nuages, les mains aux nœuds défaits, légères à pétrir le ciel de leurs doigts de fontaine. Rien sinon ce qui échappe. Et s’abandonne à l’air. Rien sinon ma danseuse d’automne. Suspendue....
13 juin 2018

TOTEMS D'AILLEURS...Extrait

TOTEMS D'AILLEURS...Extrait
... sourdement sous la vague et l’écho diluvien comme la peur ancestrale le naufrage d’un monde qui nous glaviote sur la toile quelques ris dans le cœur sous les grains la tourmente le dépit de gerber au gré des entourloupes à la cape au bord du vide...
5 juin 2018

PARTAGE DES EAUX

PARTAGE DES EAUX
Pas encore née, déjà formée Passager d'un monde liquide Petit poisson, juste un frisson Animée de gestes languides Où est le haut, ma mère l'eau? Où est le bas dans ton silence? Dans la douceur de ton enclos Je suis un presque-rien qui danse Et tu me...
5 juin 2018

CONGO

CONGO
Oho ! Congo oho ! Pour rythmer ton nom grand sur les eaux sur les fleuves sur toute mémoire Que j'émeuve la voix des kôras Koyaté ! L'encre du scribe est sans mémoire. Oho ! Congo couchée dans ton lit de forêts, reine sur l'Afrique domptée Que les phallus...
5 juin 2018

GABRIELA MISTRAL...Extrait

GABRIELA MISTRAL...Extrait
Arbre, qui n'es pas autre chose que le tendre sein d'une femme, puisque chacune de tes branches berce un être dans chaque nid : ... fais qu'à travers tous les étatset les âges, plaisir, douleur,mon âme ait un invariable,universel geste d'amour... . GABRIELA...
6 avril 2018

JEAN LAVOUE...Extrait

JEAN LAVOUE...Extrait
Le livre que j’ouvre à présent Est celui de l’arbre et du vent, Des saisons et du ciel infini, Des moissons du silence Dont toutes mes racines ont soif. Si je marche en claudiquant Sans me hâter vers la ligne des grèves Ce n’est pas pour comprendre Mais...
5 mars 2018

JEAN-CLAUDE PIROTTE...Extrait

JEAN-CLAUDE PIROTTE...Extrait
J'écris à toutes les femmes comme si je les aimais car toutes les femmes sont aimables et celle qui seule est mon amour dort de son sommeil de légende elle est toutes les femmes elle est toutes les rages elle est toutes les pluies elle est tous les amours...
31 janvier 2018

ALERTE AUX OMBRES...Extrait

ALERTE AUX OMBRES...Extrait
La moindre bête blessée pèse si fort sur la terre, la moindre graine écrasée que la nuit les laisse faire. Souci précoce des herbes brusque étamine de pluie qui pourra dans chaque rêve retrouver ce qui le fuit ? A chaque gorgée de silence la bête roule...
15 janvier 2018

TROISIEME DESSOUS, MATIERE DE RÊVE III...Extrait

TROISIEME DESSOUS, MATIERE DE RÊVE III...Extrait
Dans les touffes de baisers, le palais des coquilles ; dans les plumes des pierres, la fontaine des langues ; dans l’éventail des seins, le sentier des regards. Sur les flammes effeuillées, la paupière d’ombre ; sur les ruissellements ébahis, le mot de...
5 janvier 2018

CHANSON DU PRISONNIER POUR SON PETIT GARCON

CHANSON DU PRISONNIER POUR SON PETIT GARCON
- Ruisseau, ruisseau Arrête-toi, dirent les menthes, Gentil ruisselet Fil d'argent Ruban de lumière Écoute: nous sentons bon Et nos timides cousines Les violettes Désirent te connaître, Reste avec nous, Ruisseau- ruisselet, Gai compagnon.- Mais le ruisseau...
29 décembre 2017

LA VOIX DE PERSONNE...Extrait

LA VOIX DE PERSONNE...Extrait
J'écoute la rumeur qui monte des choses. La pensée vide, j'entre en résonance. La parole peut jaillir d'une simple motte de terre ou d'un reflet dans la vitre. Ce ne seraient d'abord que des murmures épars, des chuchotements qui lentement se rassembleraient...
1 2 3 4 5 6 7 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires