Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 612 258
Newsletter
Archives
merveille
4 septembre 2018

UN INSTANT A SAUZET...

UN INSTANT A SAUZET...
La porte s'est ouverte , un rayon de soleil de fi n d'hiver caressait les créations douces et artisanales accrochées au mur du petit couloir , une odeur d e cannelle promettait une suite gourmande et sucrée . La parenthèse s'annonçait agré able. J'entrais...
24 juillet 2018

ALORS BEAUTE

ALORS BEAUTE
Alors beauté tu es venue tu m’as je crois demandé l’heure je resterais là dans la rue devant toi pour l’éternité Et devant toi voir-être vu et pénétrer dans l’inconnu devenir ta raison secrète Etre éclairé par le mystère et être admis par l’interdit être...
6 février 2018

LE NICHOIR

LE NICHOIR
Parmi tous les paquets ouverts, défaits, éparpill és, Lili tenait dans ses petites mains un nichoir pour les oiseaux. T r op lourd ,à bou t de bras, il basculait un peu d'un côté,de l'autre, elle rétablissait l'équilibre instinctivement. Il devait être...
16 juillet 2017

L'ÎLE DU COMMENCEMENT

L'ÎLE DU COMMENCEMENT
ma nuit s'achève sur un fil de soie esprit éperdu fais tournoyer l'aurore mon verre est rempli de merveille messager des horizons solitaires l'oiseau fidèle à la veillée de l'amour porte ma raison à la main avisée dis seulement la fièvre du vers et l'alphabet...
5 novembre 2016

LE PIEGE DE L'EPEIRE

LE PIEGE DE L'EPEIRE
Oui c'était merveille de soies merveille que ce fin système où se prenaient semences insectes Te fascinait la dentelière sensible à la moindre détresse si prompte à répondre à l'appel si délicate & si précise en son exercice cruel Te voici maintenant...
8 mars 2014

PATRICK CHEMIN

PATRICK CHEMIN
Il y avait au fond de ce puits des merveilles et de la mémoire. Des étendues de jeunesse sous l'ondoiement des prairies. Il y avait un violoncelle à l'étage, une jeune femme dans sa robe blanche qui jouait Bach un sourire dans les yeux. Il y avait de...
9 novembre 2012

LES OISEAUX DEGUISES

LES OISEAUX DEGUISES
Tous ceux qui parlent des merveilles Leurs fables cachent des sanglots Et les couleurs de leur oreille Toujours à des plaintes pareilles Donnent leurs larmes pour de l'eau Le peintre assis devant sa toile A-t-il jamais peint ce qu'il voit Ce qu'il voit...
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires