Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 529
Newsletter
Archives
robert marteau
5 août 2018

LA VENUE...Extrait

LA VENUE...Extrait
J'aime les jardins quand ils sont silencieux, Éventuellement décorés d'une rose Ou d'un merle en dessous du laurier ; quand les hêtres Deviennent roux et les bouleaux dorés. Ne dites Pas ce qu'à vos yeux sont la nature et l'esprit ; Écoutez le silence...
5 janvier 2018

LA VENUE...Extrait

LA VENUE...Extrait
J'aime les jardins quand ils sont silencieux, Éventuellement décorés d'une rose Ou d'un merle en dessous du laurier ; quand les hêtres Deviennent roux et les bouleaux dorés. Ne dites Pas ce qu'à vos yeux sont la nature et l'esprit ; Écoutez le silence...
30 janvier 2017

POCHADE POUR ROBERT MARTEAU

POCHADE POUR ROBERT MARTEAU
passent les nuages dans un ciel de Poussin puis ma fenêtre disparaît dans un Magritte mal encadré et bourdonne la vie passent les ponts sur l’eau l’eau sous les ponts le vin coulant dans les goulots les gorgotons la vie va et nous allions dans un sonnet...
20 septembre 2016

PORTRAIT AVEC DES DONATEURS ...Extrait

PORTRAIT AVEC DES DONATEURS ...Extrait
Merci Thami J'aime au linge associer la guêpe Surtout si l'été fut clair et l'ombre striée Par les fentes des volets. Le sang court plus vite Dans les vaisseaux et on voit mieux les taches Sur la peau des vipères. Même les ronces deviennent Venimeuses,...
4 novembre 2012

POESIE

POESIE
On ne saurait mieux comparer la poésie en sa confection qu'aux points de dentellières qui de l'aiguille ou du crochet, dans la clarté de la fenêtre, voient sous leurs doigts se bâtir l'ouvrage fait des ajours qu'un seul fil suscite. Celle-ci comme en...
23 septembre 2012

ATTICHY

ATTICHY
Ne fais pas de ta vie un désert. N'en expulse Ni Dieu ni les divins qui t'ont permis de vivre Un peu plus qu'un instant ici même où tu es Sans que tu saches la raison. Entre les herbes, Le ruisseau brille et nous murmure quelque chose Que nous ne comprenons...
23 septembre 2012

ROBERT MARTEAU...

ROBERT MARTEAU...
Nous allons la même route, la mésange et moi: Elle de fil en piquet, moi posant un pas après l'autre. Le poney somnole derrière les barbelés. La sauge Fait des cartes de marine en bordure du pré. Les vaches, les genêts adoubent de beurre ta campagne Que...
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires