Si je nomme, je possède; et si je possède, je suis.Et si je suis, je dois pouvoir me nommer; et si je puis me nommer, je dois pouvoir me posséder. Qui suis-je? Une chose affamée de parole, et, pour finir,absolument au pouvoir de la parole.
.
BERNARD  NOËL

.
galerie_membre_plume_plume4