jeudi 22 février 2018

FLEURS

De toi à moi règne le silence des fleursqui éclot d’une grainede soie des fleurs oranges-tendre expansionà flots veloutés de joie la complicité subtiledes fleurs bleues-désir fugitif et caché ou le silence pensifdes fleurs blanches-le déclic de leur chasteté l’ardeur des fleurs rougesdanse dans l’airet l’espacedéborde de passion la fresque d’orde l’univers entierjaillit du silencedes fleurs jaunes Mais quel silence de cendreenvahit mon âmequand l’ombrecaptive les couleurs… Ton sourire éclotd’une graine de soie ... [Lire la suite]

jeudi 22 février 2018

MOMENT VITAL

Plus que deux mots Dans ma besace de misère, à côté du couteau au manche d’olivierDont j’ai tordu la pointe dans je ne sais quelle rencontreEt de la ficelle, du mouchoir bleu, à plonger dans la merQu’il devienne rougeDe ces hontes dont nous détournons les yeuxNe sont ils pas de notre espèce, ceux qui nagent, s’étouffent et s’enfoncent,Et sont ce des statues ces enfants pétrifiés couverts de cendreDans des villes crevées par les bombes vendues par nos pays ?Quels pays ? nous n’en sommes plus que les esclaves muets,Pendant ce... [Lire la suite]
mercredi 21 février 2018

LE JARDIN ETAIT DANS LA MER

Le jardin était dans la merŒillets d'écume cap profondTa main s'en allait avec l'eauComme une traîne nuptialeTa main libérait tout le cielDes anges à onze épéesFlottaient à côté de ton nomCoupeurs de vagues à leurs crêtesEt les voiles blanches penchaientAux courtes rafales du ventAvec des épines de rosesTu cousais les rubans de l'attenteAux cheveux des collines de ton amourEt disais ; celle qui peigne la lumièreEst une cascade ici qui s'amuseFlèche voleuse scandale du rireO petite enfant du jour qui n'en finit pasDans les arbres... [Lire la suite]
mercredi 21 février 2018

JE SUIS NE DANS LA NATURE...Extrait

Je rêve des quatre éléments, terre, eau, feu, air. Je rêve du Bien et du Mal. Et la terre, l'eau, le feu, l'air, le Bien et le Mal s'entremêlent et deviennent l'Essentiel.   D'une toison céleste agitée s'élève une feuille. La feuille se transforme en un torse. Le torse se transforme en un vase. Un énorme nombril apparaît. Il grandit, il devient toujours plus grand. La toison céleste agitée se dissout en lui. Le nombril est devenu un soleil, une source immense. la source du monde. Elle brille. Elle est devenue... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 21 février 2018

JUSQU’OÙ LES MASSACRES ET LA COMPLAISANCE ?

Déluges de feu, carnages, crises humanitaires majeures, asphyxie, famines, maladies, blessés par centaines de milliers, des millions de personnes déplacées, en fuite, réfugiées, en situations de détresse insupportables ! Après 7 années de destructions, de sièges, de pillonnages incessants  sur ses populations, ASSAD, aidé par POUTINE oeuvre  dans la fuite en avant, jusqu'au dernier survivant ! Une honte à la Démocratie, une Insulte aux principes de l'ONU, aux Droits de l'Homme, à la Modernité, à l'éthique, une fin de... [Lire la suite]
lundi 19 février 2018

CE QUI DEMEURE

Chacun souffre de l'harmonie désaccordée du vivant. Ce qui demeure, c'est ce qui n'est pas nous au fond de nous. Cette commune et vacillante mémoire de l'origine.   .   ALAIN SUIED   .
Posté par emmila à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 19 février 2018

THIERRY METZ

Fraîcheur qui défie le selRiveraine de nos soifs –Un peu d’eauEt la trace libère une envolée de feuilles clairesRécitantesAu poème buissonnier de l’enfant Seul tu franchis la passe de l’ÉpineuseSeulTu reviens par le chemin exposéAux rudesses du bâtisseur.Et à son chant. Sur les margelles de nos puitsTes cailloux éclatentBaie succulenteEt douces à nos mainsTes graines dans les jardins du livre. .  . .   THIERRY METZ   . .   .  
Posté par emmila à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
dimanche 18 février 2018

SIDO...Extrait

« … Je revenais à la cloche de la première messe. Mais pas avant d'avoir mangé mon soûl, pas avant d'avoir, dans les bois, décrit un grand circuit de chien qui chasse seul, et goûté l'eau de deux sources perdues, que je révérais. L'une se haussait hors de la terre par une convulsion cristalline, une sorte de sanglot, et traçait elle-même son lit sableux. Elle se décourageait aussitôt née et replongeait sous la terre. L'autre source, presque invisible, froissait l'herbe comme un serpent, s'étalait secrète au centre d'un pré où des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 18 février 2018

DERIVE DU VOYAGEUR

... frère des pommes sures,des fous rires, des algarades,par quel chas d'aiguillepassais-tu pour m'entendre ? Noël suivait dans les fermestabliers gris, paille vivante,Noël se faisait papier d'or,oranges fraîches, papillotes. Toujours à l'orée de mes yeux,tu recomptes mots crus,cœurs gros, histoires anciennes. Tu loges dans des remous, tu n'étouffes personne,et moi, je m'endors en toi.     .   RICHARD ROGNET    .  .            
Posté par emmila à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 17 février 2018

DEXTER GORDON -BALLADS

Posté par emmila à 17:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,