Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 615
Newsletter
Archives
zeno bianu
29 mars 2019

ZENO BIANU...Extrait

ZENO BIANU...Extrait
" Un jour tu es entré dans le bleu comme on pénètre dans la vraie vie tu es entré dans le bleu tu as fait le pari de l'immensité et ce fut comme un sésame un passage sur l'autre versant du miroirun jour tu es entré dans le bleupour n'en plus jamais revenir...
11 juillet 2016

A PERTE DE COEUR...Extrait

A PERTE DE COEUR...Extrait
Toutes les folies sont des états de grâce tu émanes tu irradies comme un meneur de lune ton monde n’a pas changé mais il vibre autrement cadencé par le silence et l’amour ouvrant d’autres traces d’autres gisements un saisissement en continu qui se diffuse...
3 juin 2013

LE BATTEMENT DU MONDE...Extrait

LE BATTEMENT DU MONDE...Extrait
Tout est là. Tout commence avec la Nuit étoilée. Ce que tu cherches au plus obscur, ce que tu cherches sans chercher. Ce qui te traverse. Un abandon au monde. Et peut-être même un abandon de l'abandon. Tout est là. La nébuleuse spirale, les onze étoiles...
26 mai 2013

ZENO BIANU

ZENO BIANU
Je commencerai par être un souffle d'année-lumière contre le vertige de la tentation du malheur une anthologie des bouleversements un retour de nuit blanche qui coule dans les veines une tendresse démesurée au milieu de la poussière Je commencerai par...
20 janvier 2013

ELOGE DU SOUFFLEUR....Extrait

ELOGE DU SOUFFLEUR....Extrait
(...) je pars d'un point et je vais toujours plus loin j'avance le long de ma ligne de coeur un peu Orphée un peu Faust je passe à travers tous les cercles naissances morts renaissances s'en vont s'en reviennent à chaque seconde de chaque solo je traverse...
11 mai 2012

FUGUE

FUGUE
plus haut parlez plus haut les morts soufflez dans l’infini plus haut dans le secret de votre nuit plus haut la semence des anges plus haut le ciel et les mains pleines plus haut l’immensité du noir plus haut parlez plus haut les morts parlez pour prendre...
5 mai 2012

LE DESESPOIR N'EXISTE PAS...Extrait

LE DESESPOIR N'EXISTE PAS...Extrait
Nous sommes les gardiens du fleuve les gardiens du collier de perles qui court sur le vêtement de la terre nous vivons sur tes rives nous buvons de ton eau nous dansons sur tes vagues nous crachons des dieux à chacune de nos respirations nous répétons...
4 octobre 2011

L'OMBRE DU PARADIS

L'OMBRE DU PARADIS
Aimée moissonne la coulée en toi aimée d’un plus-que-souffle la veine bat sur l’aurore c’est toi-même à fleur de soie à l’envers dans le temps à l’envers dans le blanc aimée d’un toujours-ciel disparue sitôt surgie disparue ouvre le visage qui meurt de...
3 mars 2011

LOINTAIN SOUFFERT

LOINTAIN SOUFFERT
(...) La souffrancene sait penserqu’en angles morts glisserjusqu’à l’extrême étoilepour perdre tous les angles éprouver d’un coupla mesure de son gouffre penser à la vitesse du videce qui jamais ne fut plus hautoù nul ne se connaîtoù tremble l’inattendu...
25 octobre 2010

CHET BAKER (Déploration)

CHET BAKER (Déploration)
je joue au bord du silence chaque note a sa pesanteur son apesanteur particulière je ne bavarde jamais je n'aime pas le brio le brio c'est toujours l'égo et ses vieilles lunes je préfère jouer vers autrui vers l'autre tendre sereinement mon cœur oui ma...
14 août 2010

L'AUTRE RIVE...Extrait

L'AUTRE RIVE...Extrait
Un point un seul point que tu cherches sans relâche le point de la nuit le point de la vie un point un seul point ouvert dans le ciel le commencement du commencement le point ardent irrémédiable grand temps il est grand temps de revenir à ce point grand...
19 mai 2010

UN MAGICIEN, SOLILOQUES

UN MAGICIEN, SOLILOQUES
J’ai été larme dans les yeux de Marilynj’ai été eau vive étoile filantej’ai été infrarouge ultravioletcaresse au bord de l’abîme […] j’ai été cœur battantparmi les météoresbaptisé par trois gouttes d’arc-en-cielpris à la gorge par une rose écorchée […]...
27 février 2010

DANS LE FEU DU BLEU...Extrait

DANS LE FEU DU BLEU...Extrait
Je croisqu'il faut prendre appuisur le vents'agenouiller en meret se vouerà l'infini je crois qu'il faut penser comme chute une météorite comme pleure une étoile-mère qu'il faut saisirl'intime conscience de son désastrepour commencera vraiment sourirepour...
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires