mercredi 16 novembre 2016

RENE CREVEL...Extrait

Ce soir, comme tous les soirs, j'ai moins peur de la nuit que du réveil. Le petit jour met tropd'obstination à ramener les incertitudes, toujours les mêmes. Au moment de dormir, je m'acharne a trouver quelque sécurité qui m'aide à reprendre avec plus de courage la suite de mes jours. Comme on a besoin de manger et de boire, oui, j'ai besoin d'être sûr. Sûr de n'importe quoi...Notre sommeil coupé en deux, nous nous apercevons que l'esprit libéré ne s'enchaîne point toujours à ces prétendues merveilles qu'il plaît à nos minutes lucides... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 22 octobre 2016

CRITIQUE DE LA RAISON PRATIQUE ... Extrait

« Devant un homme de condition inférieure, roturière et commune, en qui je perçois une droiture de caractère portée à un degré que je ne me reconnais pas à moi-même, mon esprit s'incline, que je le veuille ou non, et si haut que j'élève la tête pour ne pas lui laisser oublier ma supériorité. Pourquoi cela? C'est que son exemple me présente une loi qui rabaisse ma présomption, quand je la compare avec ma conduite, c'est qu'il m'est prouvé par le fait que l'on peut obéir à cette loi, et par conséquent la pratiquer. Or, je puis être... [Lire la suite]
vendredi 30 septembre 2016

LES MOTS

C’est pas donné aux animaux, pas non plus au premier blaireau Mais quand ça vous colle à la peau, putain qu’est-ce que ça vous tient chaud Écrire et faire vivre les mots, sur la feuille et son blanc manteau Ça vous rend libre comme l’oiseau, ça vous libère de tous les maux, Ça vous libère de tous les maux C’est un don du ciel, une grâce, qui rend la vie moins dégueulasse Qui vous assigne une place, plus près des anges, que des angoisses. Poèmes, chansons, brûlots, vous ouvrent des mondes plus beaux Des horizons toujours... [Lire la suite]
Posté par emmila à 02:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 28 août 2016

A LA MEMOIRE DE WILLIAM B. YEATS...Extrait

Reçois, Terre, un hôte honoré ; William Yeats va pouvoir dormir Que le vase irlandais repose, Vidé de sa poésie.   Dans le cauchemar des ténèbres Tous les chiens d’Europe aboient, Les nations vivantes attendent, Chacune enfermée dans sa haine ;   Une disgrâce de l’esprit Se lit sur chaque face humaine, Et des océans de pitié Sont enclos, glacés, dans chaque œil.   Va, poète, descends tout droit Jusqu’au plus profond de la nuit, Que ta voix qui nous laisse libres Nous invite à nous réjouir.   Que... [Lire la suite]
jeudi 11 août 2016

LE MENEUR DE LUNE...Extrait

Ma faute serait de croire que ce que je possède m'appartient. Tout ce que je suis m'est donné dans un miroir et est bel et bien tel que je le vois, mais, seul réel, me force à ne toucher de lui qu'une image. C'est que la mort est en moi. Qu'elle m'emporte si je n'accepte pas de l'épouser. Quand je touche un objet, elle abrite mes regards de la main pour me permettre de le voir.   L'être est indivisible. A prétendre qu'un être est, on lui donne pour contenu tout ce dont on conçoit l'existence. Mais comment dire cela de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 8 août 2016

UN SANG D'ENCRE...Extrait

La banlieue, même black ou basanée, ce n'est pas l'autre, mais une part de nous-mêmes entrée en dissidence. La part mal logée, mal nourrie, si mal irriguée qu'elle se gangrène. Et peut-être la plus intime, parce que la plus désenchantée. Qu'on l'oublie le jour, on la retrouve le soir, à son chevet, pour entrer dans le sommeil. Qu'est-ce donc qui leur manque, qui nous manque, en secret, dans ces parages du cœur ? Le pain ? Ils en ont assez, quoi qu’on en dise, pour ne pas crever. Du travail ? Sans doute, mais encore, mais après ?... [Lire la suite]

samedi 30 juillet 2016

MAHAMUDRA...Extrait

Né du moi confusdu corps troublé et de l’esprit démentné des pages du savoirjetées au ventné du vol de la mouette rieuseet des échos de son criné des images embraséesdans le sombre océan de la nuitné de tant de contradictionsglace brûlante et feu geléle blanc, le vide, le nuvoilà ce que j’ai toujours recherchéIci, sur l’île aux oiseauxoù l’océan vient déferleren cercles d’écume rageuseautour des rocs fracturésoù l’esprit s’élèvesur les ailes du fouou bien s’abîme à contemplerle quartz blanc d’un caillouj’ai retrouvé mon être vraiqui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
vendredi 29 juillet 2016

LA CASTRATION MENTALE...Extrait

  "Les régimes politiques rêvent d'assurer leur légitimité en assurant le bonheur, mais qu'ils soient de droite ou de gauche, totalitaires ou libéraux, tous ces régimes suscitent des sociétés mystifiées, et par conséquent soumises. La mystification devrait permettre, en théorie, d'obtenir la soumission, non pas au pouvoir mais à l'idée, cependant la bonne idéologie ne va jamais sans bonne police. Alors le pouvoir tâche de rattraper la contrainte par le bien-être. Cette situation et le décalage qui la fonde, a tout pour être... [Lire la suite]
mardi 12 juillet 2016

L'IRREDUCTIBLE ROUSSEAU...Extrait

    On ignore tout de la matière songeuse.    Des forêts ou des lianes gelées aux vitres de l'enfance.    Du lait. Du sang ou de la lymphe. La sève. Des paupières et du ventre d'où suinte impassiblement la neige des étoiles.    On ignore tout des algues.    Des épithètes en quête de visage. Des lèvres flétries pétale après pétale.    Or, il y a le ciel.    Ses plaies. Ses renflements. Ses ulcères.    Des millions... [Lire la suite]
dimanche 26 juin 2016

YVES BONNEFOY...Extrait

Corps qui aimait la paix de l'autre corpsPeu visible à ces heures avant l'aube,Mais plus que du visible, étant le souffleinfiniment régulier de l'esprit.J'appelle esprit ce savoir qui s'éveilleQuand des lèvres s'unissent dans la paixD'une main qui trouve une main dans la pénombreEt on ne sait s'il fait encore nuitOu si c'est un ressac de proche rivageQui, s'accroissant, fait qu'ici ne soit plusQue l'océan des lèvres confondues.On dirait que la terre émeut sa chaîne,Barque qui touche au flanc d'une autre barque,Deux corps glissant dans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,