Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 615
Newsletter
Archives
connaissance
14 juillet 2022

LETTRES A UN JEUNE POETE...Extrait

LETTRES A UN JEUNE POETE...Extrait
Merci à Eléonore de Monchy . . . "La volupté de la chair est une chose de la vie des sens au même titre que le regard pur, que la pure saveur d’un beau fruit sur notre langue, elle est une expérience sans limites qui nous est donnée, une connaissance...
1 juin 2022

GUY MARCHAMPS...Extrait

GUY MARCHAMPS...Extrait
Je suis né en état de pesanteur dans le ventre d’une femme la vie m’a tout de suite paru étrange souffrir et rire avec mes frères humains m’a aidé à comprendre le néant je suis né lourd et finirai plus léger que ma plume ce qu’il restera de moi se retrouvera...
2 janvier 2022

AU FOND DU VISAGE, POEMES POUR UN AUTRE TEXTE

AU FOND DU VISAGE, POEMES POUR UN AUTRE TEXTE
Ce n’est pas en une fois Que je saurai ton visage Ce n’est pas en sept fois Ni en cent ni en mille Ce ne sont pas tes erreurs Ce ne sont pas tes triomphes Ce ne sont pas tes années Tes entailles ou ta joie Ni en ce corps à corps Que je saurai ton corps...
21 juin 2020

LE DERVICHE DES MOTS...Extrait II

LE DERVICHE DES MOTS...Extrait II
J’ouvre sur celui qui est né de lui-même dans l’eau du papillon double cri des abricots j’ouvre sur la gazelle rouge et la main du calligraphe dansant autour du noun pour la lune sacrifiée j’ouvre sur le sourire de la défunte chant de rosée humaine qui...
21 juin 2020

LE DERVICHE DES MOTS...Extrait

LE DERVICHE DES MOTS...Extrait
Je suis la mystique du sel l’asile du poème le poème de tous les poèmes dans un encrier de coquelicots je suis le feu tapi dans la pierre si tu es de ceux qui font jaillir l’étincelle alors dis ta parole et brise-toi murmure la lettre waw . AHMED BEN...
28 mai 2020

CHEMIN DE PLUIE ET D'ETOILES Tome I...Extrait

CHEMIN DE PLUIE ET D'ETOILES Tome I...Extrait
Pour tes douze ans, mon Cé, en pensée et en coeur avec toi... . " J'ai tant appris de vous, les hommes, J'ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagnesans savoir que le vrai bonheurest dans la manière de l'escalader. " Gabriel Garcia...
1 septembre 2019

LA CONVERSATION DE SEPTEMBRE - COLETTE GIBELIN

28 novembre 2018

ACCUEILS...Extrait

ACCUEILS...Extrait
L’âme… je n’emploie jamais ce mot. Je lui ai substitué le spirituel. En dehors de toute croyance religieuse, ce mot désigne pour moi : – l’aventure de la connaissance de soi, – la mutation de la naissance à soi-même, – l’observance d’une éthique, – le...
14 juillet 2018

LE BATEAU DE TERRE CUITE...Extrait

LE BATEAU DE TERRE CUITE...Extrait
Ombres minuscules sur la blancheur du mur labyrinthe éphémère de l’instant nous avons besoin de la mer non pour laver nos oreilles mais pour plonger dans les confins des profondeurs les yeux fermés sous l’eau de notre soif au milieu du bleu le corps dressé...
2 juin 2018

APOPHTEGMES....Extraits

APOPHTEGMES....Extraits
La connaissance pure, qui naît dans l’intimité de l’être, et l’ouvre et le transcende, « le dialogue de l’âme avec elle-même » qui veut encore être parole, la parole unique, la parole ineffable ; la parole libérée du langage. ... Non seulement le langage,...
4 novembre 2017

LA TRANSFIGURATION DE L'HOMME...Extrait

LA TRANSFIGURATION DE L'HOMME...Extrait
Il faudrait pouvoir restituer au mot « philosophie » sa signification originelle : la philosophie —- l'« amour de la sagesse » — est la science de tous les principes fondamentaux ; cette science opère avec l'intuition, qui « perçoit », et non avec la...
28 juillet 2017

FRANCHIR...Extrait

FRANCHIR...Extrait
Ouvrir. De bras et de pupilles. D’accueil et d’éveil. De connu et d’inconnu. Sans clôture sur ce qui suit et précède. Ouvrir maisons, caveaux, enclos, barrières, étables, poulaillers. Ouvrir au loup, au chamois, à la poule, à tout ce qui trotte, galope,...
25 mars 2017

LE FOU DE LA CASBAH...Extrait

LE FOU DE LA CASBAH...Extrait
Merci à Adéla pour m'avoir fait connaitre ce poète Amour de Lumière étends tes ailes Et vaccine les âmes nues pour les immuniser contre le courant du mal . Amour de Lumière étends tes ailes Et rafraichis le visage brulant De celui qui pleure le deuil...
22 juin 2016

RONDEUR DES JOURS...Extrait

RONDEUR DES JOURS...Extrait
Comme les hommes, les pays ont une noblesse qu'on ne peut connaître que par l'approche et la fréquentation amicale. Et il n'y a pas de plus puissant outil d'approche et de fréquentation que la marche à pied. (…) Le plus magique instrument de connaissance,...
19 septembre 2015

DEVIENS CE QUE TU ES

DEVIENS CE QUE TU ES
Toi qui ne sais pas encore lire le grand livre du passé et demain auras à te reconnaître dans le miroir de l'avenir, il est prévu qu'un jour tu jaillisses des profondeurs de la Vie. Comme ton intervention sera comprise entre le déterminisme et le libre-arbitre,...
8 juin 2015

GNOSE

GNOSE
L’être qui trouve sa raison dans la gnose prônant une connaissance dans le doute et qui chemine doucement sur sa route dans son combat trouve-t-il ce qu’il ose il vit avec les bleus de son âme sa chose et reste dans l’ambigu à l’affût du doute souvent...
24 mai 2015

CANTIQUE DE LA CONNAISSANCE

CANTIQUE DE LA CONNAISSANCE
L’enseignement de l’heure ensoleillée des nuits du Divin. À ceux, qui, ayant demandé, ont reçu et savent déjà. À ceux que la prière a conduits à la méditation sur l’origine du langage. Les autres, les voleurs de douleur et de joie, de science et d’amour,...
10 novembre 2014

RENE CHAR

RENE CHAR
« Lorsque nous sommes aptes à monter à l’aide de l’échelle naturelle vers quelque sommet initiant, nous laissons en bas, les échelons du bas ; mais quand nous redescendons, nous faisons glisser avec nous tous les échelons du sommet. Nous enfouissons ce...
14 février 2014

ELLE M'A ...

ELLE M'A ...
Car elle m’a brûlé les yeux pour m’en offrir de plus grands, Puis m’a inondé le cœur pour y glisser un océan, A ouvert toutes mes fenêtres, pour que j’y sois courant d’air, Et enfin m’a noyé dans l’ombre pour m’y découvrir la lumière… J’ai appris, J’ai...
22 décembre 2013

JEAN-PIERRE FAYE

JEAN-PIERRE FAYE
Je voudrais te connaître jusqu’à l’enfance Comme en remontant un fleuve tranquille Jusqu’au village ancien mûri au creux de l’eau Tailladé de contre-jour Par delà l’arche blanche et le gué à fleur de glace — Remontée jusqu’à l’hiver Et la chambre à l’odeur...
1 2 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires