mardi 8 avril 2014

ECOUTEZ, ECOUTEZ...

Peuple bâillonné aux tréfonds de l'Histoire muselé enfiévré étouffé Vienne le jour qui prendra date à visage découvert Mordront la poussière les grands totalitaires harponnés en eaux troubles par des foules mains nues Sursaut d'envie majeure de liberté Viendront le temps des cerises des lilas et la fin des murailles La nuit a dérivée aux cils de mes paupières Naissante l'aube nouvelle de certitudes enfouies Non aux geôliers oui aux lèvres balbutiantes Parle mon cœur parle ma terre mutilée parle mon peuple humilié ne soit plus... [Lire la suite]
mercredi 5 juin 2013

GERALD BLONCOURT

23 Heures - La pluie... La pluie toutes ces larmes de pluie milliers de gouttes qui claquent éclatent sur les pierres chantent sur les feuilles tapent sur les tôles et par moment changent de cadence chante cette multiplication effrénée obstinée rageuse ample ces coups d’archets profonds de violoncelle ces voix fantômes qui s’entrecroisent et qui semblent livrer la sourde plainte des bidonvilles ruissellements obstinés laborieux infatigables ces cordes de guitares fluides de sons désaccordés la pluie de mon enfance rêveuse de mes yeux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 21 novembre 2012

LETTRE DE TONY BLONCOURT A SES PARENTS - 9 MARS 1942

Paris- Prison de la Santé-9 mars 1942 « Maman, papa chéris, Vous saurez la terrible nouvelle déjà, quand vous recevrez ma lettre. Je meurs avec courage. Je ne tremble pas devant la mort. Ce que j’ai fait, je ne le regrette pas si cela a pu servir mon pays et la liberté ! Je regrette profondément de quitter la vie car je me sentais capable d’être utile. Toute ma volonté a été tendue pour assurer un monde meilleur. J’ai compris combien la structure sociale actuelle est monstrueusement injuste. J’ai compris que la liberté de vivre,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 24 mars 2012

CHEVALIER DES ARTS ET DES LETTRES...GERALD BLONCOURT

REMISE DE LA MÉDAILLE : CHEVALIER DES ARTS ET DES LETTRES   à Gérald Bloncourt   Mairie du XIe – Paris – Le 23 Mars 2012     Honneur et respect Mesdames, Messieurs, Chers amis, Chers Camarades,   J’ai conscience ce soir de m’adresser à vous en une période tendue de notre histoire.   Des évènements d’une gravité poignante ont marqué cette semaine.   La violence et le crime, plus que jamais, ont resurgi sur notre terre de France., déjà tant éprouvée au cours de son histoire.  ... [Lire la suite]
mardi 5 juillet 2011

GERALD BLONCOURT "JE ME SOUVIENS..."

Gérald Bloncourt, "Je me souviens..."
Posté par emmila à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 1 septembre 2010

NE ME PARLEZ PAS D'OUBLIER...Extrait

Ne me parlez pas d'oublier que ma poésie a toujours un goût de sang un arrière goût de sang et de cadavres. Elle n'a connu que l'horreur la fange et les chimères. Elle a toujours été un témoin obligé de tous ces êtres mal-aimés désaimés piétinés labourés dans l'incertitude de ces années féroces.Ne me parlez pas d'oublier. D'oublier mon pays. Ce pays d'immenses bidonvilles étranglés de soleil et d'espoir ses parfums de cigales d'épices fortes et d'ambre ses côtes vierges ses rives maternelles ses arbres prostitués.Ne me parlez-pas... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


vendredi 18 décembre 2009

A MAMAN DEDE, MA NOURRICE DE MIRAGOÂNE

Sirata - Foly - Habib Koite ....   ... Tu es là Maman-Dédé ce soir au parfum-paysage de ton pays j'entends ta voix fredonnant la berceuse de mon enfance j'entends tes soupirs-prières murmurés égrenant ton chapelet entre tes doigts de fée ta présence sereine veillant souveraine sur mes premières années Maman-Dédé de rêves endormie à jamais sous le ciel gris de France où tu nous a suivis Claude et moi tes enfants jamais plus tu n'auras l'écho de tes mornes sous terre tu as... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 11 octobre 2009

TIC TAC

Il était une fois,   un soir d'automne...   ...............................   Il était une fois,   un soir,   ce soir d'automne ci...   ici.....   Tic tac... tic tac...   C'était un mardi...   Paris frissonnait   et les secondes coulaient...   Tic tac... tic tac...   C'était un mardi...   un mardi d'octobre....   ce mois d'octobre ci...   ...ici....   Tic tac... tic tac...   Cela se passait en mille neuf cent...   et je ne... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 12 avril 2009

JACMEL

J'ai hurlé à la dixième étoile de ma mémoireJ'en ai quarante-et-une au front de mon exilSoixante bien sonnées au comptes de mes rêves...Gloire aux quatres saisons qui ont offert l'Automneet la saison possible de te revoir un jourJacmelJacmel mon vrai berceaumes jeunes pas et mes vertes annéesJacmel mon hibiscus mes couchers de soleilmes plats de lune au goût de mes premiers émoisJacmelJacmel-mes-cyclones engrossé de Gosselinepisquettes cassaves et rorolis sucréstambours lointains des morneset balcons de dentellescrochets en fer... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 2 novembre 2008

JE HURLE A LA LUTTE

Découvrez Geoffrey Oryema!   Je hurle à la lutte ô mon pays ma terre-natale Saline-cicatrice bidonvilles-crucifiés de l'aube aux nuits fétides chiens efflan-qués affamés immondices désaffectées tôt ou tard dans l'obs-curité mensongère cogne ma mémoire sur les tôles- ondulées aux vibrations d'orage bave ma rage de gangrène infectée odeurs puantes de caniveaux de mort prématurée d'enfants vides aux regards- remords lancinantes accusations d'un monde qui s'accouple avec l'Absurde villes-fantômes aux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


  1  2  3    Fin »