Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 612 258
Newsletter
Archives
abime
22 février 2019

MICHEL EKHARD ELIAL....Extrait

MICHEL EKHARD ELIAL....Extrait
Quand aux vivants le cœur se rénove et la première Amour éveille l’humain et le souvenir des âges d’or Hölderlin . D e tes îles en fleur aucune n'est perdue quand toujours même dans l’abîmela terre se tresse autour de l’erranceune côte sauve s’étend jusqu’au...
30 décembre 2018

LE SOUFFLE ET LA SEVE...Extrait - HOMMAGE A UN AMI DISPARU EN 2018...BRUNO ODILE

LE SOUFFLE ET LA SEVE...Extrait - HOMMAGE A UN AMI DISPARU EN 2018...BRUNO ODILE
Ce matin, la vitalité de la beauté me communique son désir d’élévation. Feuilles d’automne tombées dans le miroir des saisons, je vous aime fringantes et craquantes lorsque le pas du marcheur vous écrase. La rosée toute nue s’adosse aux premières lueurs...
4 septembre 2018

LA POESIE

LA POESIE
Il faut de l'amour et de la poésie pour sauver l’espoir et vice-versa. De l’espoir, de l’amour et surtout de la poésie avec des poings d’acier pour riposter convenablement aux sociétés de courtage administrées par des puissants, tel Jules Ferry, qui s’adressent...
29 décembre 2017

LA VOIX DE PERSONNE...Extrait

LA VOIX DE PERSONNE...Extrait
J'écoute la rumeur qui monte des choses. La pensée vide, j'entre en résonance. La parole peut jaillir d'une simple motte de terre ou d'un reflet dans la vitre. Ce ne seraient d'abord que des murmures épars, des chuchotements qui lentement se rassembleraient...
24 novembre 2017

L'OUVERTURE DU MIROIR ET AUTRES...Extrait

L'OUVERTURE DU MIROIR ET AUTRES...Extrait
Le désespoir même s’est lassé désormais de rejouer la partie que je perds toujours où il m’attend sans surprise embusqué au bord du chemin pour m’offrir un moment sa compagnie glacée et s’éloigne laissant entre nous la distance de son ombre qui porte...
30 août 2017

MURIELLE COMPERE-DEMARCY ...Extrait

MURIELLE COMPERE-DEMARCY ...Extrait
Et ce ciel a dévoré jusqu’à l’avant- dernière miette de cette nuit aux sangs retournés en-dedans de nos lèvres ourlées de mots abouchés au noir de l’horreur ô silence de cette nuit retournée à l’envers comme la liberté de nos gestes dans ce désastre des...
3 août 2017

PERSONNE NE ME CONSOLE PLUS

PERSONNE NE ME CONSOLE PLUS
Personne ne me console plus, ma mère. Ton cri n’arrive pas jusqu’à moi même en songe. Il n’arrive pas une plume de ton nid sur cette rive. Les soirs bleus, est-ce toi qui attends les mulets à la porte, les mains cachées dans les plis de ta robe ? Lis-tu...
18 mai 2017

UNE JOURNÉE BIEN REMPLIE... Extrait

UNE JOURNÉE BIEN REMPLIE... Extrait
Beauté, ce grand espace tout noir Où l’homme s’avance les yeux fermés Un bouquet de coquelicots jeté sur l’épaule Ce mauvais air qu’on souffle sur les âmes Le bruit des songes qui épouvante le monde Jamais ne me feront oublier, Beauté, Ton regard trop...
5 mai 2017

L'EROSION DE L'ÂGE

L'EROSION DE L'ÂGE
Je m’enfonce à nu dans le précipice sous ce ciel réfractaire mon souffle vagabonde j’interroge l'épitaphe de l'obscure absence en exil je cueille l'érosion de l'âge j'espère l'indulgence de l'éloignement une armée de cris s'est tue dans ma prairie seul...
16 février 2017

FRANKETIENNE...Extrait

FRANKETIENNE...Extrait
La dure soif jusqu’aux affres des lampes éclatées sursaturées de sable et de gangrène la flamboyance aux aboiements de la rage la rougeoyance aux jappements de l’orage tandis que vocifèrent des rafales frénétiques de cloches déracinées surgissant des...
6 mars 2016

IL Y A UN VIDE

IL Y A UN VIDE
A côté de chaque ligne, il y a un vide. Est-ce l’ombre que la ligne projette ou le modèle qu’elle copie? De toute manière, qu’est-ce qui soutient la ligne et comment ne se perd-elle pas dans le vide? Sous chaque couleur, il y a un vide. Chaque couleur...
6 juin 2015

TORRENT...Extrait

TORRENT...Extrait
Le monde est une clôture d’épines Toile d’araignée où rampent des enfants aveugles Le soleil pleut une aube sans habits Et un violon ébauche une prière Mais reste muet L’œil strabique de Dieu a perdu son axe Les corbeaux dévorent les colombes La bonté...
7 mai 2011

SANS ESCLAVAGE

SANS ESCLAVAGE
Un jour et des montagnes Lorsque le jour ne tient à rien La bise seule est saisissable Un homme marche - J’ai tué la clémence dit-il Sourire d’enfant il est câlin Fier et navré près du ciel qui s’estompe Serait-ce à toi de l’incliner à la bonté? Je ne...
20 juillet 2010

DITS D'UN LIVRE DU SILENCE...Extrait

DITS D'UN LIVRE DU SILENCE...Extrait
Quand l’abîme brûlera ton visage,là,juste à l’extrême bord du roc,- veuille la nuit(qui les a pistés, longtemps traqués parmi la neige)détourner les mots,les écarter assez de toipour qu’aucun d’eux n’assèche ton sang,n’ait le pouvoir de te détruire !...
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires