samedi 27 juillet 2013

LES FLEURS DE TON SANG

Martyr, ton sang a déjà fleuri ! Il avance en millions de poings qui crient Leur soif d’amour et de liberté, pour la chère Tunisie ! Martyr, c’est ton sang qui, de nos veines, jaillit Pour libérer notre révolution des vautours qui l’ont ravie ! Que chaque vil tyran soit à jamais maudit Et, s’il en a encore le temps, fuie, puisqu’il n’a pas compris Que le Tunisien est de liberté, de justice, de dignité épris Et que pour ces nobles valeurs, il a toujours offert, sans hésiter, sa vie ! Martyr, ton sang bat dans nos coeurs et, d’éternels... [Lire la suite]

samedi 27 juillet 2013

SILENCES, Poemes 1957-1977...Extrait

Il n'y a pas longtemps  À celui qui disait  Le poète est là pour changer le monde  Je répondais que la poésie  Est une lame  À couper le pain des jours de l'homme  Et qu'il n'en faut point faire une épée    Et je trouvais que mon image n'était pas mauvaise  J'avais tort. Énormément tort.  Et je le dirai si fort  Que pour trancher le pain des jours qui viennent  Je forgerai lame nouvelle  Plus coupante que belle  Plus vive que sonore  De quelques... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 26 juillet 2013

LES HERBES COUPEES

 Les herbes coupées                                              bleues dans l'herbe.   Le poirier qu'il faudrait émonder.   Sur un fil   des étoffes rendues à leurs couleurs.   Dans une lavande   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 26 juillet 2013

AGNES SCHNELL

J’espérais contraindre au silence ce qui dans l’ombre croît en moi et retient mon souffle. Avec la lumière décline l’espace accordé, on est au-delà déjà dans la marge avant l’impasse irrévocable. Rien ne peut nous distraire de l’absence. Rien. Surtout pas le négligé des mots.   .   AGNES SCHNELL   .    
Posté par emmila à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 26 juillet 2013

ENIGMA MIX....

Posté par emmila à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 25 juillet 2013

LILA DOWNS - LA LLORONA

Posté par emmila à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 25 juillet 2013

PARTIR

Nous partons pour nous éloigner du lieu qui nous a vunaitre et voir l'autre versant du matin. Nous partons à larecherche de nos naissances improbables. Pourcompléter nos alphabets. Pour charger l’adieu depromesses. Pour aller aussi loin que l’horizon, déchirantnos destins, éparpillant leurs pages avant de tomber,quelquefois , sur notre propre histoire dans d’autreslivres.Nous partons vers des destinées inconnues. Pour redireà ceux que nous avons croisés que nous reviendrons etque nous referons connaissance. Nous partons pourapprendre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 25 juillet 2013

LE COEUR NAVIGUANT

Loin des cultesqui nous réduisent en cendres,Des templesoù le ciel se force en vain une entrée,Loin des puissances d’airain que d’autrespuissances culbutentÉlisons encore la vieAu sommet du jour blessé.Plutôt le fruit hasardeuxQue la lettre de marbre,Plutôt toujours chercherEt ne jamais savoir :Arc à travers buissons,Aile à travers pièges,Que la sinistre fresqued’une vérité bouclée.Le temps fond comme cire,Et les verrous ne cèdent qu’au coeur naviguant. .   ANDREE CHEDID   .           ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 25 juillet 2013

JE TE NOMME TUNISIE

Avec le 56ème anniversaire de la république en Tunisie...A tous nos amis Tunisiens...   . Et tu m'habites terreArchet sur la joue du violonDans le hennissement de la merIndomptable les notes éphémèresDéroulées en pelotes d'écumeJalouses de la chevelure rebelleDans la chevauchée des prismesCette taille comme une crinièrePour libérer mille et un cavaliersDes montures aux parages des borduresTouches de piano aux tourbillons d'exilGuidées par les contraintes des contoursPourquoi avez-vous égaré mon ancreLes cordes usées de tant... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 24 juillet 2013

LORAND GASPAR

"La gorge peut délivrer le silence, le chant, la parole ou le cri d’angoisse quand elle se resserre sur son souffle le plus désespéré ; “ce rien qui coule” est entre vie et néant ; la “houle emporte " pour perdre comme pour sauver… La “ligne de partage” est parfois à peine discernable entre la tempête qui ravage au-dehors et le “bonheur d’entendre le vent au-dedans —” ( ). “Tant de choses incomprises”, et qui le restent selon l’art trop ordinaire du comprendre, n’interdisent pourtant pas l’effort d’un “com-prendre” — attentif, presque... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,