samedi 31 octobre 2015

CLOCHES

J’ai quitté mon nid de pierresSur un bel oiseau d’airainVos douleurs me sont légèresJe suis la mort des marinsJ’apprends la tendresse aux hommesQue j’étreins sans les briserJe suis l’amour d’un fantômeQue se souvient d’un baiserL’hiver conduit mon cortègeEt pour singer ses façonsJ’ai mis ma robe de neigeJe suis la mort des chansonsLes cœurs d’amants pour nous suivreÔtant leurs manteaux de roisPrennent des robes de givreLes morts habitent le froidDans un haut grenier de pierresOù la lune nous attendAu galant que je préfèreJe souris... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 30 octobre 2015

AUX PORTES INTERDITES...Extrait

Les chemins sont perdusUne voie nouvelle remplaceLes orbes tracées sur le cielUn cri traverse l’étendueDerrière les rideaux éparsIl n’y a pas d’autres repèresPour la mesure d’un espaceOù le voyage s’aventurePays traversé par le ventS’enlaçant autour de nos corpsComme une force qui regroupeLes éclats dispersés de la lumière ...Faut-il prendre les voies secrètesLes portes s’ouvrent et se fermentComme battues par l’ouraganIci les voyageurs s’arrêtentIls n’osent pas aller plus loinNi découvrir la nuit éteinteAttendant un nouveau... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 30 octobre 2015

AUX PORTES INTERDITES...Extrait

 Dans le silence qui le fuitUne ombre se défaitEt suit la dispersion des ailesEntendras-tu ces crisLe frémissement de la pierreUsée par la poussièreA ces retours mal préparésAucun accueil n’est réservéSelon le désir des errantsQui retrouvent pour la seconde foisUn silence perpétuel que rien ne brise    .   PAUL PUGNAUD   .   Photographie Thami Benkirane
Posté par emmila à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 30 octobre 2015

COLETTE GIBELIN ...Extrait

... « Envolés, les oiseaux, portés par la respiration du monde dans l’étonnement de l’azur Un grand déferlement de voix pures, là-haut, Là-haut Éclats du temps, rêve mystique La délivrance est musique et splendeur On dépasse le chaos On s’ouvre à d’autres innocences et nos élans intérieurs enfin déploient leurs ailes   Envolés, nos désirs, vers quel inaccessible jardin où les arbres n’ont pas d’attache où les plantes chantent la liberté Jardin aux franges d’infini ouvert à tous les pollens, aux saveurs... [Lire la suite]
vendredi 30 octobre 2015

EVENTUALITE

Il suffit d’un mot d’une image l’éclair d’un frémissement la musique d’une ombre pour que d’un gouffre se reflète en une seconde l’encre d’un baiser pour que d’un souffle s’attisent à nouveau les torches d’un brasier   .   JACQUES BASSE     .     Oeuvre Téophile alexander Steinlen
Posté par emmila à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 30 octobre 2015

DANS LA MAIN DE LA TERRE

Il y avait peut-être cent ans qu’elle était là, ou peut-être juste un instant. Le vent de la nuit lui caressait le visage et je ne saurais vous dire où était son pays, où était sa maison, si elle était femme de marin, de paysan, d’exilé ou d’émigrant, si elle avait franchi la mer, une montagne ou l’océan.  La terre semblait être derrière elle ; en la voyant marcher on pouvait imaginer qu’elle la portait toute seule sur ses épaules.   Allez donc savoir ce qu’elle s’en allait chercher, ce qu’elle aurait aimé entendre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 29 octobre 2015

LE BONJOUR ET L'ADIEU...Extrait

... Ce sont des battements d’ailes très douxdans la banalité grise d’un ciel éteinton entend cette voixtapisserie disjointe de la terrelaisse rousse semée d’oiseauxon entend ce murmure déchirantsauvé…provisoire…on ne peut se fier qu’à ces ailes douceson ne peut que bâtir sur l’absenceen son nom d’angecar la piété ce beau nuage basnous conduit vers cette porte de nous-mêmesoù de grands chiens fauves s’endormentsur une herbe scintillantenommant clarté cette dépossession infinie   .   PIERRE-ALBERT JOURDAN   . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 29 octobre 2015

NEE DE LA PLUIE ET DE LA TERRE

Viens marcher avec le printemps Sens le vent sur tes joues Sois libre de tes mouvements Prends le temps de vivre Car demain ne t'appartient pas. N'oublie pas ta promesse D'aller retrouver la paix Dans une forêt Dans une maison en bois Retrouve le battement de ton cœur. Nous partirons les yeux fermés Le cœur enveloppé Du parfum de la terre L'automne Uashtessiu Qui nous dira Viens viens mon ami mon frère Oui je t'attends Depuis cet instant Où ton souffle a touché mon âme Oui je t'attends mon frère Alors nous partirons tous deux. J'ai... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
mercredi 28 octobre 2015

ALBANE GELLE

Plus âgés que nos âges, tous deboutdepuis la terre, nous sommes restéslongtemps au chaud dans nos paniques,récitant des chagrins ici et là appris parcoeur sous une grande pluie d'hiver.Avant de nous mettre à chercher lesoleil, et ses fraîcheurs, et ses jardins.Demain, même si la lumièredemeure difficile, nous croirons enfin auxanges.   . ALBANE GELLE   . Oeuvre Samantha Kelly Smith
Posté par emmila à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,