vendredi 5 octobre 2007

EL ROMANCERO GITANO...

      EXTRAITS DE LA CONFERENCE DE FEDERICO GARCIA LORCA SUR LE ROMANCERO GITANO............ J’ai choisi de vous lire avec de brefs commentaires le Romancero gitano non seulement parce qu’il est mon œuvre la plus populaire mais surtout parce qu’elle est, à ce jour, celle qui indiscutablement a le plus d’unité et où mon visage poétique apparaît pour la première fois avec une personnalité propre, vierge de tout contact avec un autre poète et définitivement dessiné........ (...) Le Livre, dans sa globalité, bien... [Lire la suite]

lundi 17 septembre 2007

ROMANCE SOMNAMBULE

Vert et je te veux vert.Vent vert. Vertes branches.Le bateau sur la mer,le cheval dans la montagne.L'ombre autour de la ceinture,elle rêve à son balcon,chair verte,verts cheveux avec des yeux d'argent froid.Vert et je te veux vert.Dessous la lune gitane,toutes les choses la regardentmais elle ne peut pas les voir.Vert et je te veux vert.De grandes étoiles de givresuivent le poisson de l'ombrequi trace à l'aube son chemin.Le figuier frotte le vent à la grille de ses brancheset la montagne,chat rôdeur,hérisse ses durs agaves.Mais qui... [Lire la suite]
dimanche 1 juillet 2007

NEW-YORK

NEW-YORK ( Officine et Dénonciation ) Sous les multiplications il y a une goutte de sang de canard. Sous les divisions Il y a une goutte de sang de marin. Sous les additions, un fleuve de sang tendre; un fleuve qui avance en chantant par les chambres des faubourgs, qui est argent, ciment ou brise dans l'aube menteuse de New York. Les montagnes existent, je le sais. Et les lunettes pour la science, je le sais. Mais je ne suis pas venu voir le ciel. Je suis venu voir le sang trouble, Le sang qui porte les machines aux cataractes et... [Lire la suite]
vendredi 15 juin 2007

LE CANTIQUE AU MIEL

Le miel est la parole du christ L’or fondu de son amour, L’au-delà du nectar, La momie de la lumière du paradis.     La ruche est une chaste étoile, Un puit d’ambre alimenté au rythme des abeilles, Le sein des campagnes, tremblant d’arômes et de bourdonnements…     Le miel est l’épopée de l’amour, La matérialité de l’infini, L’âme et le sang plaintif des fleurs Condensés à travers un autre esprit.     Et le miel de l’homme est la poésie Qui coule de son cœur endolori, Rayon dont la cire... [Lire la suite]