lundi 4 novembre 2019

CE QUE LA VIE M'A APPRIS..Extrait

... Je devrais plutôt tenter de dire ce que les rencontres, les séparations, les découvertes, les éblouissements comme les désespérances m'ont appris dans le sens de me découvrir, de me construire, d'influencer le déroulement de mon existence.J'ai ainsi appris que la vie n'est faite que de rencontres et de séparations et qu'il nous appartient de les vivre en acceptant de nous responsabiliser face à chacune.J'ai appris encore qu'il y a toujours une part d'imprévisible dans le déroulement des jours et donc qu'il m'appartenait de savoir... [Lire la suite]

jeudi 24 octobre 2019

SOLO D'ÎLES

  La mer est une guitare qui pleureL’histoire des hommesA même les brisantsElle remue son chant foudroyéAu bord de la mémoireEt nous nous souvenonsD’où nous sommes partisComme des orphelinsNous habitons désormais le selUne terre saléeUne salaison d’îles prophétiquesIl faut oublier la douleur du départLes bateaux négriersLa porte du non retourRecoudre la peau de la merEt inventer l’arrivéeAvec aux yeux un arc-en-cielAvec aux mains l’imaginaire des lendemainsLa Caraïbe ne s’est jamais donnéeSonge plurielElle appartient à ceux qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 18 octobre 2019

CITADELLE...Extrait

...       Tu n’as rien deviné de la joie si tu crois que l’arbre lui-même vit pour l’arbre qu’il est, enfermé dans sa gaine. Il est source de graines ailées et se transforme et s’embellit de génération en génération. Il marche, non à ta façon, mais comme un incendie au gré des vents....Qu' il n’est que voie et passage. La terre à travers lui se marie au miel du soleil, pousse des bourgeons, ouvre des fleurs, compose des graines, et la graine emporte la vie, comme un feu préparé mais invisible encore."   . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 5 octobre 2019

JOËL GRENIER

Un jour, il partira au bord des rives roses, le corps à moitié nu pour se vêtir de vent. Avec une envie folle de chasser les nuages de quelques traits lancés au hasard des mots.S'il lui faut prier pour défaire la mer de ces tâches rouges qui racontent le sang de tous les opprimés, il le fera, je crois, le doute agenouillé sur un mauvais prie-dieu.Mais les vagues retireront sa plainte en dénonçant les hommes et leurs idoles.Alors, le corps à moitié nu pour se vêtir d'oubli, il entrera dans l'eau pour vivre dans la paix des profondeurs.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 15 septembre 2019

CHANSON DES JOIES...Extraits

Car je veux écrire le plus jubilatoire des poèmes !Un poème tout en musique – tout en virilité, tout en féminité, tout en puérilité !Plénitude d’usages communs – foultitude d’arbres et de graines. J’y veux la voix des animaux – la balance vivace des poissons !Je veux qu’y tombent les gouttes de pluie musicalement !Je veux qu’y brille le soleil que s’y meuve les vagues musicalement ! Sortie de ses cages la joie de mon esprit, filant comme une langue de foudre !Posséder tel globe précis ou telle portion mesurée du temps ne me comblera... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 13 septembre 2019

MAHMOUD DARWICH...Extrait

... Sors donc de ton moi vers un autre toi, de tes visions vers tes pas, et élève ton pont … Vis, que la vie t’entraine à la vie.     .     MAHMOUD DARWICH     .   Calligraphie Hassan Massoudy  
Posté par emmila à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 13 septembre 2019

LANZA DEL VASTO...Extrait

"...Ton cœur d’écailles explose en un vert jet.Arbre de gloire, et ce plumet légerCache ton miel et l’huile de tes moelles.Ta tête d’astre est un panier chargé.Le fruit descend du centre de l’étoile…"     .   LANZA DEL VASTO     .   Peinture rupestre Tassili - Palmiers-Dattiers
Posté par emmila à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 9 septembre 2019

EST-CE CELA QUE VOUS APPELEZ VIVRE ?

Se lever à l’aube. Se rendre sans tarder au travail en utilisant un quelconque moyen de locomotion rapide. En d’autres mots, se laisser confiner dans un espace plus ou moins spacieux, la plupart du temps mal ventilé. Assis devant un ordinateur, taper sans cesse des lettres, des messages, des rapports qui n’auraient probablement jamais été produits s’il fallait les écrire à la main. Ou encore, faire fonctionner une machine pour produire des objets tous identiques les uns aux autres. Ne jamais s’éloigner davantage que de quelques pas de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 7 septembre 2019

IBN AL ARABI

"O toi qui cherches le chemin qui conduit au secret.Reviens sur tes pas : car c’est en toi que se trouve le secret tout entier"     .     IBN AL ARABI     .  
vendredi 6 septembre 2019

REVERENCE A LA VIE

"Parce que la destruction de la nature rapporte de l'argent. L'Etat est un monstre cruel qui ne voit chaque fois que son intérêt. Et lorsque certains hommes politiques affirment que la morale s'arrête au seuil de la raison d'Etat, ils nous font comprendre qu'ils nous prennent pour des imbéciles. L'Etat ne connaît tout simplement pas la morale."   .   THEODORE MONOD (1902-2000) Conversations avec Jean-Philippe de Tonnac. Bernard Grasset, Paris, 1999. .   "Ce qu'on peut critiquer, c'est cette... [Lire la suite]