Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 613 880
Newsletter
Archives
langage
4 mars 2020

DESIR,CORPS, ECRITURE....Extrait

DESIR,CORPS, ECRITURE....Extrait
"Comment écrire le désir ? Comment approcher ce qui nous meut, chacun, intrinsèquement, au plus intime de nos vies, sans métaphores, approximation, balbutiement. Comment ne pas cesser d'être à-côté, en-deçà, et ne cesser d'imaginer autour de ce réel introuvable,...
5 septembre 2019

L'INOUBLIABLE...Extrait

L'INOUBLIABLE...Extrait
Nous avons grand désir De regarder le Jour, Un jour vertical, joyeux, Qui nous ramène à la source. Mais nul ne peut sans ailes Arriver tout droit à ce qui est Tout proche et le saisir Et venir sur l'autre versant. Orienté vers l'origine, attiré Par la...
6 juillet 2019

LES AILES DE SONGE...Extrait

LES AILES DE SONGE...Extrait
Toute pensée a des ailes de songe. Et on soutient que la pensée est mortelle. Les ailes de songe sont-elles des ailes de cendre ? Mais les mots chargés d’une pensée continuent à porter l’hypothèque de l’imagination ; et même s’ils subissent des transformations...
27 décembre 2018

LAISSEZ MOI VOUS DIRE...

LAISSEZ MOI VOUS DIRE...
... Laissez-moi vous dire que le poète n'a pas la vie facile dans un monde devenu ce manteau de ténèbres, pailleté d'éphémère par une actualité exténuée en quelques heures, qu'on renouvelle tous les jours et qui tient toute la place avant de s'effacer....
15 août 2018

GERARD PFISTER....Extrait

GERARD PFISTER....Extrait
Ecrire pour nous rappeler à l’évidence. A ce qui est en nous, et plus vaste que le langage. Plus grand que nous, et qui n’a pas de nom. Faire sentir, abrupt, ce qui en nous dépasse tout de nous. A nouveau, la lumière. La belle lumière. Comment le langage...
2 juin 2018

APOPHTEGMES....Extraits

APOPHTEGMES....Extraits
La connaissance pure, qui naît dans l’intimité de l’être, et l’ouvre et le transcende, « le dialogue de l’âme avec elle-même » qui veut encore être parole, la parole unique, la parole ineffable ; la parole libérée du langage. ... Non seulement le langage,...
22 février 2018

FLEURS

FLEURS
De toi à moi règne le silence des fleurs qui éclot d’une graine de soie des fleurs oranges- tendre expansion à flots veloutés de joie la complicité subtile des fleurs bleues- désir fugitif et caché ou le silence pensif des fleurs blanches- le déclic de...
2 février 2018

LES MOTS

LES MOTS
Les mots vont en silence dans notre cœur Ils ont besoin de nous pour éclore Ils s’alignent derrière une émotion L’émerveillement Le chagrin L’insolite Et ils prennent leur envol d’oiseaux migrateurs Et dessinent au fond d’un autre cœur Un pays d’accueil...
17 octobre 2017

GHERASIM LUCA

GHERASIM LUCA
"Dans ce langage, qui sert à désigner des objets, le mot n'a qu'un sens, ou deux, et il garde la sonorité prisonnière. Qu'on brise la forme où il s'est englué et de nouvelles relations apparaissent : la sonorité s'exalte, des secrets endormis surgissent,...
20 septembre 2017

PIERRE DHAINAUT

PIERRE DHAINAUT
" Idéologie, sublimation, comment de toute façon les éviter ? Si la poésie fait corps avec l’histoire, individuelle et collective, elle la traverse aussi. Tantôt nous voulons coïncider avec cette histoire, tantôt nous en évader, à tout prix. La poésie...
2 juillet 2017

YVES BONNEFOY...Extrait

YVES BONNEFOY...Extrait
Nous plongions nos mains dans le langage, Elles y prirent des mots dont nous ne sûmes Que faire, n’étant rien que nos désirs. Cette eau, notre espérance. D’autres sauront chercher à plus profond Un nouveau ciel, une nouvelle terre. . YVES BONNEFOY . Oeuvre...
18 décembre 2016

ODE AU DICTIONNAIRE...Extrait

ODE AU DICTIONNAIRE...Extrait
Au nom d’Alpha, de Bêta, grands-prêtres du langage, Veaux d’or de la Loi et maîtres des cérémonies, Chefs de la chronologie, pères de l’alphabet, Qui est origine et fin, de tout temps à jamais, En ce livre lourd, épais, plurivolumineux, Sur lequel on...
30 octobre 2016

FIDELITE A L'ECLAIR...Extrait

FIDELITE A L'ECLAIR...Extrait
Chaque poème a quelque chose de l'éclair. Je ne dirais pas que le poème " est " un éclair, mais qu'il y a en lui un éclair. Tel est le point de départ, il implique une exigence, mais il est très difficile d'être fidèle à un éclair, de faire en sorte que...
17 août 2016

LE SEUIL, LE SABLE ...Extrait

LE SEUIL, LE SABLE ...Extrait
La durée est-elle forgée par le souvenir ou par la mémoire ? Nous savons que c'est nous seuls qui fabriquons nos souvenirs; mais il y a une mémoire, plus ancienne que les souvenirs, et qui est liée au langage, à la musique, au son, au bruit, au silence:...
8 août 2016

UN SANG D'ENCRE...Extrait

UN SANG D'ENCRE...Extrait
La banlieue, même black ou basanée, ce n'est pas l'autre, mais une part de nous-mêmes entrée en dissidence. La part mal logée, mal nourrie, si mal irriguée qu'elle se gangrène. Et peut-être la plus intime, parce que la plus désenchantée. Qu'on l'oublie...
10 juillet 2016

L'INSTINCT DE CIEL ....Extrait

L'INSTINCT DE CIEL ....Extrait
"L'amour étreint à la même chair cette précarité que le poème crispe en paroles. Là où nous voulons aller boire et tentons de puiser un peu de transparence, n'est-ce pas au puits sans fond autour duquel s'est construite notre vie? De quelle espèce est-il?...
16 mai 2016

MICHEL CAMUS

MICHEL CAMUS
Merci Adélita mia... S’ouvrir et attendre que s’écrive, non pas un poème, mais ce qui traverse et dépasse « l’homme troué » qui n’est pas quelqu’un, mais une goutte de lumière, un grain de silence, un noyau fermé sur soi de transpoésie inconnue : quelque...
10 mai 2016

L'OR DES TIGRES...Extrait

L'OR DES TIGRES...Extrait
Que d’autres se vantent des pages qu’ils ont écrites ; moi je suis fier de celles que j’ai lues. Je n’aurais pas été un philologue, je n’aurais pas interrogé les déclinaisons, les modes,la laborieuse mutation des lettres, le d qui se durcit en t, l’équivalent...
20 janvier 2016

FLORILEGES

FLORILEGES
Je n’étais qu’interrogation dans le vent Et me suis fait mirage sans écho Je suis vague et langage. Un jour je me fondrai dans l’apocalypse et le brouillard Laissant closes toutes les portes de l’infini en attente du diable. Le fleuve des instants s’accroupit...
23 septembre 2013

TREIZIEME POESIE VERTICALE...Extrait

TREIZIEME POESIE VERTICALE...Extrait
Refluer de tous les langages. Retrouver les mots À leur stade d’oiseaux en vol, Baisers qui s’échappent des lèvres Et s’en vont pour leur propre compte Trouver d’autres lèvres. Et comme il n’est pas possible D’atteindre la nudité des origines, Récupérer...
1 2 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires