Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 615
Newsletter
Archives
songe
1 juillet 2022

ANNA MARIA CARULINA CELLI, POEMES ...Extrait

ANNA MARIA CARULINA CELLI, POEMES ...Extrait
Au comptoir de ma fenêtre, menthe fraîche, ciboulette, hautes herbes Semées en d'autres terres avec des grains de folie Un bout de champ au gré du vent La queue d'un songe passé trop vite aux premières heures du matin Au comptoir de ma fenêtre, je prends...
27 février 2022

LES HEURES LONGUES...Extrait

LES HEURES LONGUES...Extrait
"La guerre ?... Jusqu'à la fin du mois dernier, ce n'était qu'un mot, énorme, barrant les journaux. La guerre ? Peut-être, oui, très loin, de l'autre côté de la terre, mais pas ici.... Comment imaginer que l'écho même d'une guerre pût franchir ces rochers,...
22 février 2020

NUIT DE SINE...Extrait

NUIT DE SINE...Extrait
... Voici que décline la lune lasse vers son lit de mer étale Voici que s'assoupissent les éclats de rire, que les conteurs eux-mêmes Dodelinent de la tête comme l'enfant sur le dos de sa mère,Voici que les pieds des danseurs s'alourdissent, que s'alourdit...
6 juillet 2019

LES AILES DE SONGE...Extrait

LES AILES DE SONGE...Extrait
Toute pensée a des ailes de songe. Et on soutient que la pensée est mortelle. Les ailes de songe sont-elles des ailes de cendre ? Mais les mots chargés d’une pensée continuent à porter l’hypothèque de l’imagination ; et même s’ils subissent des transformations...
13 janvier 2019

PIERRE WARRANT...Extrait

PIERRE WARRANT...Extrait
Si ton sang est encore rouge si tu aimes l'aube naissante la couleur de ses sources et la marée de ses jardins resserre doucement quelques silences couche-toi sur un tapis de feuilles comme ces fruits qu'aucune main n'a touchés et qui roulent sans bruit...
12 octobre 2018

A L'ORIENT DE TOUT...Extrait

A L'ORIENT DE TOUT...Extrait
Derrière les yeux, le mystère D’où infiniment advient la beauté D’où coule la source du songe Bruissant entre rochers et feuillages Chantant en cascade les saisons renouvelées Chantant les instants de la vraie vie offerte Matin du martinet disparu Midi...
5 juillet 2018

GEORGES EMMANUEL CLANCIER...Extrait

GEORGES EMMANUEL CLANCIER...Extrait
Non, faux magicien des vocables, L'alezan ne s'enracinera Pas plus que l'érable ne détale, De pierre demeurera la roche, Et l'odeur, sur l'océan, des roses Ne laissera qu'illisible sillage Où ni l'écuyer n'éperonnera les vagues Ni le monstre marin la...
5 juin 2018

UN FIL ROUGE DANS LE LABYRINTHE...Extrait

UN FIL ROUGE DANS LE LABYRINTHE...Extrait
Mais ce n'est rien Cela fait partie de l'illusion Racines plongées loin dans le songe qui tient l'éveillé Où fuit l'échaudé Où crie l'écorché Sur la route Dans la traversée En chemin ( tout perdre sauf la peine ) Pas de raison Nous coulons dans le hasard...
29 octobre 2017

LA DEMANDE

LA DEMANDE
Il est des heures où je demande : Pourquoi la fragilité des choses la frilosité des êtres Pourquoi éclore un corps jusque au bout d’un baiser Pourquoi la transparence l’obscurité de certains langages La demande a besoin de liberté Non pas d’oser, mais...
7 septembre 2017

AGNES SCHNELL...Extrait

AGNES SCHNELL...Extrait
Il suffirait de si peu… Un claquement de doigts un envol soudain un songe pétrifié. Il suffirait d’une main à demi fermée de la nudité d’une pluie d’été du resserrement de la nuit. Il suffirait de tendre les mots pour broyer pour arracher les voiles pour...
12 juin 2017

A JERUSALEM

A JERUSALEM
À Jérusalem, je veux dire à l’intérieur des vieux remparts, je marche d’un temps vers un autre sans un souvenir qui m’oriente. Les prophètes là-bas se partagent l’histoire du sacré … Ils montent aux cieux et reviennent moins abattus et moins tristes,...
22 mai 2017

AMERS III...Extrait

AMERS III...Extrait
Aux baies de marbre noir striées de blanches couvaisons La voile fut de sel, et la griffe légère. Et tant de ciel nous fut-il un songe ? Ecaille, douce écaille prise au masque divin, Et le sourire au loin sur l'eau des grandes lèpres interdites... Plus...
3 mai 2017

DE L'EGO OU DU SAIN CREDO ?

DE L'EGO OU DU SAIN CREDO ?
D'aucuns avancent aisément ou d'un commun accord Ego confinant alors au devant de la scène au con-sensus de circonstance Mais je leur oppose Credo l'envers sibyllin des sens l'immémoriale allégeance du nomade du passeur sans paraître Un oiseau un voilier...
5 mars 2017

VISITEURS AUX PORTES DU JARDIN

VISITEURS AUX PORTES DU JARDIN
Pareils à ces arbres qui voyagent dans les textes ils se mettent en marche à la lueur des amandiers pressés d’atteindre l’eau qui flambe depuis un millénaire dans un village en mal d’oiseaux et qui à contre-orage repart à vide. Visiteurs aux portes du...
15 février 2017

LE LIVRE OUBLIE

LE LIVRE OUBLIE
Des souris des morts je te sauve ô livre innocent qu’a laissé le fugitif fantôme d’un peuple passager fatigué de ses songes Avec toi tes lettres bouclées ont côtoyé la vérité du pain ont coulé même dans l’haleine lente du cèdre sont devenues passions...
24 novembre 2016

MARCHER

MARCHER
Un seul souci... marcher... Dans le noir... marcher... Dans la nuit épaisse de la voûte fraîche l'enclume son métallique approche. Marcher... La procession s'enroule en pelote, et doucement l'air se raréfie, la voix de fer s'alourdit: le marteau frappe...
10 octobre 2016

LE SOLEIL NOUS A BLESSES

LE SOLEIL NOUS A BLESSES
L’écorchure a atteint le papier vierge. J’entends battre ton cœur sur le quai de la gare où tu m’attends. Tu flottes comme un chagrin à la recherche d’un câlin réconfortant. Les trains se succèdent dans la pénombre haletante, des bras et des jambes, un...
18 septembre 2016

PROSES ANDALOUSES...Extrait

PROSES ANDALOUSES...Extrait
... Je te porte en moi, Grenade, ma blessure. Je t’investis de mémoire et de songe Quand luit, sous le feuillage des paupières, Ta lente parabole. Je te confère une évidence de pierre Dans la profuse exaltation des myrtes, Et tes créneaux lacèrent une...
12 juillet 2016

L'IRREDUCTIBLE ROUSSEAU...Extrait

L'IRREDUCTIBLE ROUSSEAU...Extrait
On ignore tout de la matière songeuse. Des forêts ou des lianes gelées aux vitres de l'enfance. Du lait. Du sang ou de la lymphe. La sève. Des paupières et du ventre d'où suinte impassiblement la neige des étoiles. On ignore tout des algues. Des épithètes...
5 juillet 2016

UNE COLOMBE UNE AUTRE...Extrait

UNE COLOMBE UNE AUTRE...Extrait
... Vous migrateurs que l’aube esquisse dans les pressentiments d’hiver sûrs d’épouser le pur tracer de l’infaillible main de l’air visible songe sagittal vecteur d’un ouvrage majeur sur le souffle secret des dieux pilotes calmes & lucides parmi ces méandres...
1 2 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires