dimanche 10 juillet 2016

L'INSTINCT DE CIEL ....Extrait

"L'amour étreint à la même chair cette précarité que le poème crispe en paroles. Là où nous voulons aller boire et tentons de puiser un peu de transparence, n'est-ce pas au puits sans fond autour duquel s'est construite notre vie? De quelle espèce est-il? D'aucune qui ait un nom. De celle plutôt, indéchiffrable, d'où tous les noms proviennent. Puits à langage, puits du désir, puits de la finitude et de son énigme infinie..."   .   JEAN-MICHEL MAULPOIX   .   Vivienne Mok Photography ... [Lire la suite]

mardi 5 juillet 2016

EUGENIO MONTALE

Apporte-moi le tournesol, que je le transplanteDans mon terrain brûlé par l'air salin ;Et qu'il montre tout le jour aux miroirs bleusDu ciel l'anxiété de son visage jaune pâle.Les choses obscures tendent à la clarté,Les corps s'épuisent en fluxDe teintes : elles en musique. S'effacerest donc le destin suprême.Apporte-moi la plante qui nous mèneLà où surgissent de blondes transparencesEt s'évapore la vie telle une essence ;Apporte-moi le tournesol affolé de lumière.   .   EUGENIO MONTALE   . Oeuvre Anita... [Lire la suite]
vendredi 17 juin 2016

LE CHANT DE SAMA N'DEYE...Extrait

... Ecoute le chant de N’déye écoute mon chant.   Précipite ton retour comme l’oiseau qui revient au nid.   Fais de l’éventail de tes ailes le bouclier qui me couvre et m’abrite des harpons de leurs désirs, et que ton souffle couse les blessures de ma fidélité.   Ecoute le chant de N’déye, écoute mon chant   Ta voix est le vêtement de mon âme ; parle, et tu m’habilles, et tu me déshabilles, de plus près que ma peau.   De la chaleur de ton souffle et de la vie de tes mains, tisse pour... [Lire la suite]
mardi 31 mai 2016

LE BONJOUR ET L'ADIEU...Extrait

Je viendrai mordillant une brindille de thymfleurs minuscules d'un ciel accouruô terre en quelle nuit est né ce désir?Je viendrai faire éclater ce criqu'il ne perde pas dans la longue fuite d'espacequand se creusent et s'effacent les barrières...Quand viendras-tu?le chardon est jeté au feula poussière roule sous la porteÔ paysage je t'ai rêvé trop démunitraînant ma faim de toijouant de ce retour mais on ne guérit pasde la blessure irréparableun peu de vent qui frôle mon épauleme lègue ton parfum. .   PIERRE-ALBERT JOURDAN ... [Lire la suite]
mercredi 6 avril 2016

AMINA SAÏD....Extraits

un instant nous avons existé d'avoir pressenti  l'éternité de notre désir   nous ne sommes plus totalement  inconnus à nous-mêmes   les sables de la parole guident notre pas en ce long chemin vers l'origine ... ton ombre vit de ce qui vient  de la vague   du tremblement de l'alguedans la voixdes sables abandonnés au tourbillon des mouettes   ... alguej'ai grandi vaguepoissonétoile aux multiples branchesla première lettre de l'alphabet incrustée sur le front ... [Lire la suite]
jeudi 31 décembre 2015

TOUCHER TERRE...Extrait

J’ai besoin de soleil de paille Dévalant au flanc des coteaux. J’ai besoin de rêve en ripaille Et de glycines en berceaux.   J’ai besoin d’un été de sable Pour heurter ses pièges dorés, Besoin de rus intarissables Et de feuillages ajourés,   D’un été de roc et de pierres, Pailleté d’azur et d’argent, D’un été d’étoiles trémières Et d’astres tournant dans mon sang.   J’ai besoin d’un été de roses Juponnant au cœur des buissons, J’ai besoin d’une saison close Immergée dans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 18 août 2015

MONDE

Angle éternella terre et les ciel.Pour bissectrice, le vent.Angle immense,le chemin tout droit.Pour bissectrice, le désir.Les parallèles se rencontrentdans le baiser.Ô cœursans écho.C'est en toi que commence et s'achèvel'univers.   .   FEDERICO GARCIA LORCA   .   Oeuvre Andrew Bret Wallis
Posté par emmila à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 15 août 2015

NOCTURNE

Je les ai vues toutes plongerDans les remous sous la cascade,Aussi vrai que je vous regarde,Leur disait Jef le braconnier. Elles étaient nues comme la mainEt blondes comme les légendesQui tremblent aux sources d'Ardennes.Je les ai vues... deux qui s'embrassaient.Les belles garces de minuit ! Dans l'estaminet de MariaLe genièvre allumait la nuitMi-close sur les enchanteusesDevant les buveurs stupéfaits. Je les prendrai dans mes filets,Je te les ferai crier d'aiseSi je les tiens entre mes brasLes deux qui s'embrassaient,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 1 août 2015

POEMES D'AMOUR...Extrait

Je suis, dit l’homme, comme un volcan en marcheJ’ai dans mon ventre le feu grondant de la terreMes jambes ont la force du basalte et du granitDans mes veines rougeoient les futurs incendiesAvec le cri des ibiscus perchés aux plis de mes oreillesDes forêts se déploient de mes épaules à mes reinsMes bras ont la lente puissance du fleuve qui coule en deçà des montset mes yeux sont perçants comme l’éclair d’orageMa poitrine s’élève et s’abaisse avec le ventAvec les nuages du matin, avec le battement d’ailes des aigles au départJ’ai des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 19 janvier 2015

CETTE BLESSURE

Cette blessure Où meurt la mer comme un chagrin de chair Où va la vie germer dans le désert Qui fait de sang la blancheur des berceaux Qui se referme au marbre du tombeau Cette blessure d'où je viens Cette blessure Où va ma lèvre à l'aube de l'amour Où bat ta fièvre un peu comme un tambour D'où part ta vigne en y pressant des doigts D'où vient le cri le même chaque fois Cette blessure d'où tu viens Cette blessure Qui se referme à l'orée de l'ennui Comme une cicatrice de la nuit Et qui n'en finit pas de se rouvrir Sous des larmes... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,