jeudi 16 août 2018

L'ARBRE PARLE...Extrait

Écoute-moi comme on entend la pluieni attentive ni distraite,les pas légers de la bruine,l’eau dissoute en air, l’air tissé de temps,le jour n’en finit pas de s’en aller,la nuit n’est pas vraiment venue,figurations du brouillardà l’ angle de la rue,figurations du tempsau tournant de cette pause,écoute-moi comme on entend la pluie,sans écouter, écoute-moi parlerles yeux ouverts sur l’intérieur,assoupie, chaque sens en éveil,il pleut, des pas légers, rumeurs de syllabes,l’air et l’eau, paroles qui ne pèsent :ce que nous étions, ce que... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 5 septembre 2017

ENTRE LA PIERRE ET LA FLEUR

Au lever du jour, nous nous éveillons pierres.  Rien, sinon la lumière. Il n'y a rien sinon la lumière contre la lumière.   La Terre : paume d'une main de pierre.   L'eau silencieuse dans sa tombe calcaire.  L'eau encerclée, humble langue humide qui ne dit rien.  La terre élève une vapeur. Des oiseaux sombrent volent, boue ailée.  L'horizon : tous ces nuages dévastés.  Une plaine énorme, sans rides.  L'Henequen, indice vert, divise les espaces terrestres. Le ciel déjà sans lisières. ... [Lire la suite]
mercredi 3 mai 2017

OLVIDO

Cierra los ojos y a oscuras piérdete bajo el follaje rojo de tus párpados. Húndete en esas espirales del sonido que zumba y cae y suena allá, remoto, hacia el sitio del tímpano, como una catarata ensordecida. Hunde tu ser a oscuras, anégate en tu piel, y más, en tus entrañas; que te deslumbre y ciegue el hueso, lívida centella, y entre simas y golfos de tiniebla abra su azul penacho el fuego fatuo. En esa sombra líquida del sueño moja tu desnudez; abandona tu forma, espuma que no se sabe quién dejó en la orilla; ... [Lire la suite]
mercredi 3 mai 2017

OUBLI

Ferme les yeux et perds toi dans l'obscurité sous le feuillage rouge de tes paupières. Enfonce toi dans ces spirales du son qui bourdonne et tombe, et rêve là bas, lointaine, jusqu'au site du tympan, comme une cataracte assourdie. Plonge ton être dans les ténèbres, noie toi dans ta peau, et plus profondément, dans tes entrailles; que l'os, livide éclair, t'éblouisse et t'aveugle, et entre des cimes et des golfes sombres qu'ouvre son panache bleu le feu follet; Dans les ténèbres liquides du sommeil trempe ta nudité; abandonne ta... [Lire la suite]
lundi 2 mai 2016

BAJO TU CLARA SOMBRA

Un cuerpo, un cuerpo solo, un solo cuerpoUn cuerpo como día derramadoY noche devorada;La luz de unos cabellosQue no apaciguan nuncaLa sombra de mi tacto;Una garganta, un vientre que amaneceComo el mar que se enciendeCuando toca la frente de la aurora;Unos tobillos, puentes del verano;Unos muslos nocturnos que se hundenEn la música verde de la tarde;Un pecho que se alzaY arrasa las espumas;Un cuello, sólo un cuello,Unas manos tan solo,Unas palabras lentas que desciendenComo arena caída en otra arena.Esto que se me escapa,Agua y delicia... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 16 novembre 2013

LIBERTE SUR PAROLE...Extrait

" De ces lettres s’envolent des oiseaux étincelants. L’inconnue apparaît comme une aube en plein jour, soleil rival du soleil, et fait irruption parmi les blancs et les noirs du poème. Elle crie dans la forêt de mon étonnement. Elle se pose sur ma poitrine avec la douceur inexorable de la lumière qui appuie le front sur une pierre abandonnée. Elle déploie ses ailes et chante. Sa bouche est un pigeonnier d’où jaillissent des mots insensés, sources étonnées de sourdre, blancheurs abasourdies d’être. Alors, elle disparaît. Innocence... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 5 octobre 2013

LIBERTE SUR PAROLE...Extrait

Tu nommes l'arbre, fillette Et l'arbre croît, lent et plein noyant les airs. vert éblouissement, jusqu'à ce que vert soit notre regard.   Tu nommes le ciel, fillette Et le ciel bleu, le nuage blanc, la lumière du matin, se logent dans le coeur jusqu'à devenir ciel et transparence.   Tu nommes l'eau, fillette Et l'eau jaillit, je ne sais où, elle baigne la terre noire, reverdit la fleur, brille sur les feuilles et nous change en humides vapeurs.   Tu ne dis rien, fillette Et naît du silence la vie dans une vague de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 9 septembre 2013

L'ARC ET LA LYRE...Extrait

La poésie est connaissance, salut, pouvoir, abandon. Opération capable de changer le monde, l’activité poétique est révolutionnaire par nature ; exercice spirituel, elle est une méthode de libération intérieure. La poésie révèle ce monde ; elle en crée un autre.Et l’homme acquiert enfin la conscience d’être autre chose qu’un pur passage…   .   OCTAVIO PAZ   .   Oeuvre Rachid Hanbali  
Posté par emmila à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 9 septembre 2013

L'ARBRE PARLE...Extrait

Je n’ai pas été Don Quichotte,je n’ai redressé aucun tort (même si parfoisles forçats m’ont jeté des pierres) mais je veux,comme lui, mourir les yeux ouverts. Mouriren sachant que mourir c’est revenirlà où nous ne savons pas, là où,sans espérance, nous attendons. Mourirréconcilié avec les trois tempset les cinq directions, l’âme- ou ce qu’ainsi nous appelons -devenue une transparence. Je demandenon l’illumination : ouvrir les yeux,regarder, toucher le mondeavec un regard de soleil qui se retire ;je demande à être la quiétude... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 12 avril 2013

LE FEU DE CHAQUE JOUR...Extrait

... Entre le faire et le voir,     action ou contemplation, j'ai choisi l'acte des paroles :     les faire, les habiter, donner des yeux au langage.     La poésie n'est pas la vérité : elle est résurrection des présences,     histoire transfigurée en vérité du temps sans date. La poésie,     comme l'histoire, se fait ;         la poésie comme la vérité, se voit.     La poésie :         incarnation du... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,