Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 607 449
Newsletter
Archives
enchantement
23 avril 2020

L'ÂME DU MONDE

L'ÂME DU MONDE
Le monde au fond n'a pas changé ces dernières semaines notre rapport à lui peut-être ce qui le rend tout à coup différent il respire plus au large il se sent plus allègre lui et tous les êtres qu'il abritecomme s'il invitait chacun à faire la paix avec...
Publicité
Publicité
26 août 2019

POEMES...Extrait

POEMES...Extrait
En ce flamboiement vert Nuage de fougères Aux sèves éblouies Par les nerfs irradiés de la tige qui plie Aveuglent mes paupières Des squelettes dorés de pins levants Berçant en pendeloques leurs spirales d'écailles Le miel ruisselle dans la rivière Pour...
15 février 2019

NOCES A TIPASA

11 octobre 2018

APPRENTISSAGE AMER...Extrait

APPRENTISSAGE AMER...Extrait
Il arrive un jour où le jour se termine avant que la nuit ne soit tout à fait tombée. Il arrive un jour où la main, en chemin déjà, oublie tout à coup la tendresse de son geste. Il arrive un jour où le bois ne parvient pas à allumer le feu de la cheminée.Il...
20 septembre 2018

L'AMOUR...

L'AMOUR...
L’amour est l’enchantement nettement perceptible qui naît dans une attirance où les affinités ne sont pas automatiquement ses raisons créatrices. Partir à la recherche d’une amante à sa convenance comme on cherche dans des slogans publicitaires un opérateur...
Publicité
Publicité
28 juillet 2018

HISTOIRE COMIQUE DES ETATS ET EMPIRES DE LA LUNE...Extrait

HISTOIRE COMIQUE DES ETATS ET EMPIRES DE LA LUNE...Extrait
Là de tous côtés les fleurs sans avoir eu d’autre jardinier que la nature respirent une haleine si douce, quoique sauvage, qu’elle réveille et satisfait l’odorat ; là l’incarnat d’une rose sur l’églantier, et l’azur éclatant d’une violette sous des ronces,...
14 février 2018

ANNE DE SZCZYPIORSKI...Extrait

ANNE DE SZCZYPIORSKI...Extrait
Un pays d'aurore, et les fleuves gonflés sont bleus et silencieux. Ce ne sont que de tièdes et longues bêtes vivantes, sans gratitude, qui ne savent ni donner l'amour, ni recevoir. Des miroirs bombés et ovales, cerclés de pâleur, coupés de hampes lumineuses...
2 juillet 2017

J'ENTENDS BOUGER

J'ENTENDS BOUGER
J'entends bouger la part secrète en moi d'une musique dédiée à ma naissance, comme un envol pour des choses d'éternité dont je ne comprends rien si ce n'est la cueillette d'un sourire ou d'un enchantement sur un visage aimé... . BERNARD PERROY .
20 mars 2017

BRUNO RUIZ...Extraits

BRUNO RUIZ...Extraits
Je vis dans une discontinuité qui s’articule malgré moi. Un infini provisoire. Je choisis des hasards. Des vertiges de souvenirs. Une enfance réécrite. Je suis chaque matin la préface d’un récit. Une photo prise au temps. Mes projets brûlent au soleil....
17 avril 2016

LE ROMAN INACHEVE...Extrait

LE ROMAN INACHEVE...Extrait
... Ici commence l'enchantement du verbe et la malédiction des poètes Regardez regardez ces enfants qui s'en vont dans la vie avec des sifflets et des cymbales Ils jouent avec le feu Ils font les sans-coeur mettent le désordre Ils mêlent tout Ils gâchent...
20 décembre 2015

SINON CHANTER...Extrait

SINON CHANTER...Extrait
Tout commence par un refus des voix impératrices, de la réalité poisseuse Fureur Insoumission Non, je ne dirai pas les cailloux pointus du chemin avec nos traces d'escargots verre brisé, papiers salis Je sais pourtant le goût des pointillés du quotidien,...
18 mai 2015

SALAMMBÔ...Extrait

SALAMMBÔ...Extrait
"C’était à Mégara faubourg de Carthage dans les jardins d’Hamilcar" * et Tanit sous la lune voguait dans ses voiles j’ai oublié de quoi était fait le jour mais Tanit était là elle dansait pieds nus au rythme des cymbales je me souviens des vastes étendues...
31 janvier 2015

EXIL A LA FRONTIERE DES MONDES

EXIL A LA FRONTIERE DES MONDES
pour Elsik, la tcharentsienne Es-tu du côté du rêve ou bien du réel ? Ton ombre est là, à mes côtés, — tu es là. Et pourtant, — je t’ai dans moi, — quand j’ai faim de toi. Je t’appelle de loin et dès lors en moi tu viens. — Je passe dans ton ombre, je...
30 octobre 2014

VOYAGE FUTILE ?

VOYAGE FUTILE ?
Quelques cailloux à la joue du rêve initient un chemin. Sautillement d'oiseaux entre nos deux visages, palabres des gentianes aux lèvres carminées quand, derrière la haie, le soir couche le vent quand, derrière ton nom, s'élève un chêne vert. Au coeur...
20 avril 2014

LENTE REMONTEE DEPUIS LES RIVAGES...Extrait

LENTE REMONTEE DEPUIS LES RIVAGES...Extrait
CE TISSU DE FEUILLES découpées, les oiseaux le relient d’un bout à l’autre de leur vol, une longue fibre au bec. De temps à autre une navette multicolore traverse dans un cri l’enchevêtrement des rameaux et des branches.Un léger souffle, et les feuilles...
9 avril 2014

ISSUES...Extrait

ISSUES...Extrait
Au bord de quelque chose, toujours. Dans l’insécurité native. Au bord d’une compréhension. Ou d’une décision définitive. Au bord d’une imminence. Un franchissement de col, à partir duquel tout pourrait s’inverser, la vision s’agrandir, le souffle s’apaiser....
1 mai 2013

HEATHER DOHOLLAU - HOMMAGE

HEATHER DOHOLLAU - HOMMAGE
" Une page du ciel où s'inscrit la terre Ses arbres frêles, la fumée de ses feux Où brûle une heure d'Avril Par la blancheur de la page S'échappent les paraphes des nuages Leur fuite infinie Hors de si peu d'espace Le paysage est rentré dans la fleur...
18 mai 2011

NADJA...Extrait

NADJA...Extrait
Pour moi, je continuerai à habiter ma maison de verre, où l'on peut voir à toute heure qui vient me rendre visite, où tout ce qui est suspendu aux plafonds et aux murs tient comme par enchantement, où je repose la nuit sur un lit de verre aux draps de...
11 décembre 2010

LETTRES DE TEMPS SUR LES ROSES

LETTRES DE TEMPS SUR LES ROSES
Dans les branches touffues des cèdres majestueux aux dernières lueurs du jour des papillons multicolores se chuchotent avec affectuosité les poèmes des troubadours amazighes et les échos des ancêtres…Les odeurs de résine et de thym mêlées se souviennent...
25 octobre 2010

JEAN-VINCENT VERDONNET

JEAN-VINCENT VERDONNET
Dans la houle de ses herbages tu regardes fuir la prairie qui chaque jour t'emmène un peu * Encore un jour pour écouter battre inquiet le cœur du monde dans cette gorge minuscule à la cime du peuplier questionnant en vain l'immense * La barque et le lac...
Publicité
Publicité
EMMILA GITANA
Publicité
Pages
Tags
Derniers commentaires
Publicité