vendredi 28 février 2014

DEHORS LA NUIT EST GOUVERNEE

Laissez filer les guides maintenant c'est la plaineIl gèle à la frontière chaque branche l'indiqueUn tournant va surgir prompt comme une fuméeOù flottera bonjour arqué comme une échardeL'angoisse de faiblir sous l'écorce respireLe couvert sera mis autour de la margelleDes êtres bienveillants se porteront vers nousLa main à votre front sera froide d'étoilesEt pas un souvenir de couteau sur les herbesNon le bruit de l'oubli là serait telQu'il corromprait la vertu du sang et de la cendreLigués à mon chevet contre la pauvretéQui n'entend... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 6 février 2014

REPEINDRE LA MEMOIRE...Extrait

Visageque la mémoire a reconquis. Feu traversédans le sourire de ton regard. Terre de colèreoù se déchirentnos mains de cendrepour trouvertout ce qui est déjà perdu. Les pas de l’ombreaccomplissent notre silenceau seuil de l’aube. Ciel en pure pertesur l’autre rive,un ciel plus loin que ciel..EMILE HEMMEN.  
Posté par emmila à 17:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 20 janvier 2014

CLAUDE BRESSON

Il se fait un bruit de lune intrépide enclume.A peine lustrée, dans le chuintement des étoiles,une petite lumière docile s’est ouverte.A quoi bon, dans les reflets des volets apaisés,chercher encore les désirs imaginaires.D’une voisine entrevue, nue.Le temps est venu de l’ivresse et des couleurs.La toile, la peinture, les pinceaux,et les mains aussi.Demain,lorsque la lumière viendra pour la première foisdélivrer les contours et les ombres,le matin des magiciens sera là devant toi.Evident.Tes cils levés comme des herses,empliront ton... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 13 octobre 2013

JEAN TARDIEU

"Nous voulons nous étourdir à force de lampes et de bruit. Tous nos livres, toutes nos actions ne sont remplis que du fracas des jours. Pourtant ce qui nous gouverne - instincts, imagination, rêves, passions, pouvoir créateur - plonge dans une ombre sans contrôle. Nous implorons, nous espérons la lumière, alors que, par un effet contradictoire, cette obscurité qui nous terrifie nous alimente puissamment.Mais il y a autre chose. Cette nuit si terrible apparaît bénéfique si nous l'embrassons, les yeux ouverts, dans la vérité du regard."... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 12 août 2013

LE DEHORS ET LE DEDANS...Extrait

La nuit bouge elle bat des ailes au fond du pré dans le vert qui vire une corneille brille comme anthracite Encore une goutte de lumière pour chaque noix aux noyers pour le chapeau clair des coprins éclos dans la nuit leur invraisemblable candeur contre tout ce noir qui se prend et tire à lui les couleurs Bascule de l'ombre Instant fragile, menace de cet automne où nous pourrions bien quitter sans crier gare ce logis piteux et mal aimé du corps le laissant seul à négocier nos redditions face à l'inexorable gravité de l'existence ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 20 juillet 2013

LES MOTS LONGS - POEMES 195O - 1994...Extrait

La fleur pourrait voler, le papillon prendrait racine, l’étoile éclairerait la vie dans le cœur, la veille effaroucherait le jour, et le rêve aurait un sens. Tout est possible, peu importe. L’indifférence est la haute pensée qui règle le cours des événements. .... L’envie d’immortalité est pareille à la peur de l’ombre, et histoire de voiler la même réalité, on croit surmonter ses propres limites en se figurant que le savoir de l’autre vaut l’infini. J’énumère de désagréables évidences. Il semble pourtant que le plus vrai ne... [Lire la suite]

vendredi 28 juin 2013

ENTRE L'HERBE ET SON OMBRE...Extrait

 Quel rêvepeut venir aprèsla levée de l’ombresur ses cils ?les rideaux se balancentau rythme d’une musiqueoubliée   Le doute creuse un trou dans le poème. Deviendra-t-il un abîme ?J’accroche mes yeux aux branches des arbres pour saisir au plus près le bleu des mots.   .   LYDIA PADELEC Inédit http://www.recoursaupoeme.fr/lydia-padellec/quel-r%C3%AAve   .        
Posté par emmila à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 19 juin 2013

LE TEMPS D'ICI....Extrait

Tu marches au devant de ton ombre les yeux pris par la lumière étonnée que la terre ait tant de couleurs Encore un peu et le ciel reposerait sur tes épaules Le silence emporte ton corps immense et familier dans l’air mouvant Si tu t’arrêtais au bord de cette pierre tu comprendrais le cercle de la mer Ce désir qui croît depuis toujours entre tes pas et le vent   . .       MARILYSE LEROUX   .   ..  
Posté par emmila à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 18 juin 2013

IL VERBO DEI SILENZI

 Erodée par l’infinité du feu                            la pierre que je chante.                                                  Seuil  où  s’enfonce un cri.   ... [Lire la suite]
mercredi 20 mars 2013

SONATE DE L'ABÎME IN EURYDICE DESORMAIS

Ce n’est pas tant La pulpe des fleurs Qui du temps premier Nous rend captifs Ce n’est pas tant L’ombre apprivoisée Entre silence capiteux Et souffle discret Ce n’est pas tant C’est tout simplement Ce tant de si peu Ce si peu de temps Qui nous est échu Orphée Tout comme fragile La pulpe des fleurs Sous le pas d’Eurydice   .   MURIEL STUCKEL Sur http://terresdefemmes.blogs.com/   .      
Posté par emmila à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,