Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 607 641
Newsletter
Archives
cristian-georges campagnac
22 janvier 2023

BLEU KLEIN

BLEU KLEIN
Lorsque je pense au bleu de la mer, je redécouvre l'exception, l'entité unique, " Scandula " et ses préciosités minérales ! Comme, un ailleurs, un perpétuel voyage, un prélude, un " Pélérinage aux Sources " ! Scandula circonscrit une immense caldeira...
Publicité
Publicité
13 janvier 2023

QU'UN SEUL INSTANT DE RÊVE...

QU'UN SEUL INSTANT DE RÊVE...
Comme une vaste toile de maître fait aux ciels miroirs Magie du verre soufflé Tout nait accords cristallins Et la lyre est profonde aux doigts du Musicien Matin des Magiciens qu'un brin de folie guide et anime J'ai dans le coeur de féeriques esquisses...
11 janvier 2023

LABYRINTHE

LABYRINTHE
La nuit est à la monodie des vents tournants, aux grains, au foehn îlien, au froissement dolent des oliviers sous la voûte constellée. Comme un règne incontesté et salutaire que la nature dispute au tumulte, au chaos de la carrière infamante. Un combat...
10 juillet 2022

SOLASTALGIA

SOLASTALGIA
" Habiter la vie ordinaire n’était pas encore faire l’expérience d’un sol qui de partout se dérobe du fait d'une dévastation de plus en plus patente de la Terre. " Jean- Claude PINSON Pastoral / De la poésie comme Ecologie - 2020 - . . . Loin des souvenirs...
8 juin 2022

CRISTIAN-GEORGES CAMPAGNC ...Extrait

CRISTIAN-GEORGES CAMPAGNC ...Extrait
Puissé-je Vieil Océan glisser fuser planer voler sur tes vastités palimpsestes Que mes courbes et la planche calame qui me chausse ici-bas calligraphient sans fin de douces et safres pensées Réécrire réinventer l'odyssée pacifique des migrations que les...
Publicité
Publicité
16 octobre 2021

DIASTOLE SYSTOLE

DIASTOLE SYSTOLE
L'horizon guises d'infini pour dernier rivage Océane systole Profonde diastole de nous Enfin réunis Les houles croisées rythment l'immémoriale clepsydre oeuvrent à la poésie des aèdes au choeur d' îles et d'oubli Opéra minéral Les vagues de roches décrochent...
22 avril 2021

DE LA DUALITE

DE LA DUALITE
Au nom de qui de quoi de quel dogme précepte ou credo devrais-je abandonner l'autre rive vers laquelle l'âme tend inélucatblement à jamais depuis toujours . Au faîte des années qui t'isolent quand le geste surrané camisole et rompt à l'intention à l'attente...
15 décembre 2020

SOUVENIRS D'ENFANCE

SOUVENIRS D'ENFANCE
Un strombe une blanche conque aux ailes d'ange sont du voyage des vents t'en souvient-il L'immémorial coquillage chante Méditerranée et le temps du rêve que les myriades de myriades de moutons brillantent Et je me retrouve enfant de Gammarth et des Matmata...
27 novembre 2020

UNE ENFANCE AFRICAINE...Extrait

UNE ENFANCE AFRICAINE...Extrait
Juché sur le cordon littoral Nord du Gabon. Le petit village de Pêcheurs béait aux rivages chauffés à blanc de la Guinée Équatoriale, du vaste Golfe de Guinée. Un rempart de billes de bois et de grumes le protégeait des assauts tonnants de la grande marée....
1 septembre 2020

SIGNES INSIGNES...

SIGNES INSIGNES...
En ces jours de vent Ponant clairs et lumineux, sur les cieux profondément bleus, par les noces de la terre, des îles et de la mer, j'aurai l'espace d'un rêve convolé au royaume de l'Eau - Delà, rallié le vol rasant des Puffins Cendrés, renoué avec les...
21 juin 2020

DUEL

DUEL
To n corps demande le divorce Il insiste et s'impatiente Refuse-le lui soit catégorique Ne lui concède rien qui serve le naufrage de la volonté des âmes Ressaisis-toi et mène - le tambour battant qu'il sache ce qu'il endure selon l'esprit en Esprit quand...
21 juin 2020

INFINIMENT BLEU

INFINIMENT BLEU
La mer le temps longuement ondoient allant l'amble des figements de la terre métamorphique Les rochers pensent en fabulant Rodin J'en perçois lointainement la scansion comme l'être aux mondes les palpitations les envolées d'un vaste poème au Grand Bleu...
11 janvier 2020

DE PASSAGE

DE PASSAGE
Être, de la première heure, matinale, aurorale, fébrile ; la mer et le ciel se confondent sur la moire changeante et chatoyante de la lagune. Ils s'interpénètrent, en silence et nous confient tant de choses essentielles. L'instant est aux ocres chaleureux...
5 août 2019

AUX SOUVENIRS

AUX SOUVENIRS
Aux souvenirs qui demeurent battant aux vantaux d'une vie comme ils se rappellent aux jeux des reflets furtifs des mots de givre des pensées qui s'entent au choeur de la nuit L'absence m'est une ombre que fige l'albâtre des nuées océanes Sombres allants...
6 juillet 2019

OCEANS PARALLELES

Être, si peu de choses, en définitive, que le temps dévore à sa guise et que la mer réfugie, immémoriale... Vastes océans parallèles que l'existence, la mémoire, un penser imaginant ; ainsi de l'âme ! Parvenir au terme de la raison ou dénégation de ce...
30 mars 2019

LA NUIT LA MER APRÈS AILLEURS D'AUTRES CIELS

LA NUIT LA MER APRÈS AILLEURS D'AUTRES CIELS
Rêve de ne plus dormir ou verser dans le long sommeil de la nuit dés-astres sans Lumière . Les Moires les Parques infatigables filandières La folle Camarde la Grande Faucheuse Ô figures de la Mort dont le O ouvert sonne creux résonne comme un euphémisme...
8 août 2018

LES VENTS ABSENTS

LES VENTS ABSENTS
L'écho râle des vents absents S'en retourne des monts pétrés Où se perdent in-conscients Le poème vagabond de l'âmeHasardeuse la destinée Au souffle pèlerin Qui m'eût porté vers toiJe te ressens comme tu m'écoutes Et de nous ce cantique oséD'une frange...
23 mai 2018

COMME UN AUTOMNE

COMME UN AUTOMNE
La sente s'accôte sans tarder au flanc du versant. Pierreuse, parcourue de minces filet d'eau, aux bordures jonchées de fleurs et de plantes grasses des rocailles. Majestueuse, dans toute sa longueur lovée sur la pierre réfringente et humide, une couleuvre...
3 mai 2018

DERIVES

DERIVES
A l'orée du sommeil Nyctémérales dérives depuis les brumes du réveil rappelé à l'ordre d'une vision d'étranges interrogations l'Un-conscient voyage Et je demeure un long moment comme happé déjà absent Rien ne subsiste que la sensation aveugle de flotter...
3 avril 2018

LA MER N'EST JAMAIS SI LOIN

LA MER N'EST JAMAIS SI LOIN
La ronce liane a noué les pas de ta subsistance Elle te fait chuter dans les rudesses d'un profond maquis et de l'abandon pour quelques misérables deniers Il en est ainsi parce que tu m'as suivi entravé depuis si longtemps déjà Loin de durer tu endures...
Publicité
Publicité
1 2 3 4 > >>
EMMILA GITANA
Publicité
Pages
Tags
Derniers commentaires
Publicité