samedi 25 juin 2016

REFAIRE LA NUIT

Il n'y avait que le silence Derrière chaque mot volé La route expirait dans les pierres Entre les murs écroulés Et pourtant le dernier poète Tendait l'oreille vers la mer Et cherchait encore à saisir L'insaisissable oiseau de la parole. .   JEAN ROUSSELOT   . Oeuvre Goxwa
Posté par emmila à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 22 juin 2016

ANDREE CHEDID...Extrait

Au-dessus du Poète Il y a la Poésie Cette langue des dieux Et par-delà L’imaginaire est Roi J’étais le Commandeur De ce domaine Devenu mon Royaume Je me rappelle Les Mots et les Paroles Je les traque Et les retraque Je les attrape Puis je les perds Je les rattrape Puis les reperds Ont-ils un sens Ces Mots ? Ces Paroles ? Quelle importance Leur nom est Amour Et je me nomme Poète.   .   ANDREE CHEDID   .   Oeuvre Anna Horvath    
Posté par emmila à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 31 mai 2016

NOTES INTIMES

"En ce temps-là, j'étais jeune et j'avais soif: il m'a donné à boire. J'étais jeune et j'étais laide: il m'a fait croire que j'étais belle. J'étais sage et j'avais froid, j'avais peur et je tremblais, je craignais Dieu, je craignais les gens, je craignais mon père et ma mère, je me cachais en moi, je me cachais dans l'ombre, je me cachais en Dieu pour n'être pas trouvée: il m'a prise et ramenée sur la terre en plein soleil. J'avais dans le cœur une grâce, une fleur serrée, qui n'osait pas s'ouvrir: il l'a fait épanouir sur le pas de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 17 avril 2016

LE ROMAN INACHEVE...Extrait

... Ici commence l'enchantement du verbe et la malédiction des poètes Regardez regardez ces enfants qui s'en vont dans la vie avec des sifflets et des cymbales Ils jouent avec le feu Ils font les sans-coeur mettent le désordre Ils mêlent tout Ils gâchent tout avec délice Ils se sont munis de la crécelle des lépreux Un raffut du diable et je méprise qui regarde où il met ses pieds Les trompettes ne sont pas faites pour les chiens Et si j’aime marcher moi dans les flaques d’eau Voyez voyez ces enfants ridicules et grandioses... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 5 mars 2016

EN VRAC....Extrait

« La poésie est atteinte quand une œuvre d’art quelconque s’intègre, ne fût-ce qu’un moment, à la vie réelle de l’homme par l’émotion qu’elle provoque dans son esprit et comme dans sa chair. La poésie n’est dans rien d’autre que dans la mise en commun d’aspirations diverses auxquelles l’œuvre d’art peut donner la violente illusion de s’être rencontrées. Le poète ne s’occupe pas et ne doit pas s’occuper de l’émotion que pourra provoquer son œuvre. Il ne doit et ne peut connaître ou reconnaître, dans son œuvre, que l’émotion qui lui a... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 13 février 2016

ON DIT QUE TU AS BON ESPOIR...

 Le poète Ashraf Fayad (né à Gaza en 1980) a été condamné à mort par décapitation, le 17 novembre 2015, pour apostasie (renoncement à la religion), au motif que ses poèmes contenaient des idées blasphématoires. Il s’agit, après cent cinquante exécutions en 2015, d’un nouvel acte d’obscurantisme et de barbarie d’une monarchie absolue de droit divin, dont la France est l’un des principaux four-nisseurs d’armes.   D’origine palestinienne, Ashraf Fayad a représenté l’Arabie Saoudite à la Biennale de Venise en 2013, année où il... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 18 janvier 2016

NUIT

J’évite encore la mort en écrivant un poème Alain Borne .   Gravées dans le béton ou sur l’écorce les traces résistent.   La nuit est venue tôt sur le ciel trop bas. L’eau gronde près des arbres hauts. L’odeur des fruits migre lentement vers une autre saison. On pense aux sources qui naissent et s’éloignent sans nous apaiser.   On reprend le livre usé le dialogue avec le poète mort depuis des ans.   Son chant            ses mots tissent... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 20 décembre 2015

GASTON BACHELARD

Les mots - je l'imagine souvent - sont de petites maisons, avec cave et grenier. Le sens commun séjourne au rez-de-chaussée, toujours prêt au commerce extérieur, de plain-pied avec autrui, ce passant qui n'est jamais un rêveur.Monter l'escalier dans la maison du mot c'est, de degré en degré, abstraire. Descendre à la cave, c'est rêver, c'est se perdre dans les lointains couloirs d'une étymologie incertaine, c'est chercher dans les mots des trésors introuvables.Monter et descendre, dans les mêmes mots, c'est la vie du poète.Monter trop... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 28 novembre 2015

LA MAISON DU POETE...Extrait

Aujourd'hui, décès de Jean Joubert   . Écoute ! Entre dans la maison, assieds-toi, ferme les yeux, écoute ! Je te dirai l'éloquence du poisson rouge, la grâce du crapaud, la bonté du moustique, la souplesse de l'escargot, la politesse du serpent, l'élégance de l'araignée. Écoute ! Je te donnerai la clef de ces splendeurs secrètes longtemps cachées sous une pierre que nous aurons enfin levée.   .   JEAN JOUBERT   .      
Posté par emmila à 20:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 2 novembre 2015

THIERRY METZ...Extrait

... comme on aperçoit tout-à-coup durant une fraction de seconde à peine la plaine et tous les reliefs endormis lorsque l’éclair déchire la nuit tu comprends avec soudain cette certitude qu’il était là depuis toujours il était là sur le bord du chemin il était là une écriture de chair et de sang de celles qui viennent frapper à ta porte fermement jusqu’à ce que tu lui ouvres lorsque tu l’invites à entrer elle s’en vient dans toute la lumière d’une aube d’été bouleverser ta perception du monde transformer tes paysages intérieurs... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,