Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 612 209
Newsletter
Archives
memoire
25 juillet 2020

ANDREE CHEDID...Extrait

ANDREE CHEDID...Extrait
En ces aubes où fermente la nuit De quel élan gravir? De quel œil contempler villes visages siècles douleurs espérance? De quelles mains creuser un sol toujours fécond? De quelle tendresse chérir vie et terre Abolir la distance Cicatriser l'entaille?...
24 juillet 2020

JEAN LAVOUE..Extrait

JEAN LAVOUE..Extrait
Quand nous allègerons la vie Du poids de l'inutile Et délierons la source De tout ce qui l'encombre La mort sera sans prise Les soleils familiersNous cueillerons iciLa gloire de l'instant Nous garderons l'eau pure Et le ciel et l'enfance Des plages de...
17 juillet 2020

L'OBSCUR VERTIGE DES VIVANTS...Extrait

L'OBSCUR VERTIGE DES VIVANTS...Extrait
"La science n'étouffe pas le chant de l'océan dans les coquillages.Savoir qu'on y entend les vibrations de sa propre oreille ne réfute pas les vagues qui roulent en nous leur nostalgie. Les chiffres forent des puits comme les mots écoutent le monde :...
12 juillet 2020

LETTRE À FRANKÉTIENNE

LETTRE À FRANKÉTIENNE
Je t’écris de ce pays violé blessé en déconstombrance comme si tu es d’ailleurs oiseau migrateur amarré au revers des exils assassins Je t’écris sur les ruines et les décombres d’une patrie pillée ravagée déchalborée pour saluer l’éternité de ta mémoire...
12 juillet 2020

CONTE MARIN

CONTE MARIN
Tu offres le lait de tes roses Au pendule de la lune. La mouette, dans son bal, Invite des bateliers attardésQue la mémoire des ports n’enchante plus.Ils rament vers d’autres souvenirsSans écailles,Sans échos,Epelant un monde toujours nouveauEt la chair...
8 juillet 2020

QUAND J'ETAIS DE CE MONDE...

QUAND J'ETAIS DE CE MONDE...
Je dédie ces vers à Emma Santos merveilleuse victime de l'ordre psychiatrique et à Dominique Chamelot, coque bleue d'outre-monde qui a réinventé la poésie contre tous les flichiâtres! . . . . . Quand j'étais de ce monde au Passage des Brumes il me fallait...
6 juillet 2020

LES BRÛLURES DE L'ÉTÉ

LES BRÛLURES DE L'ÉTÉ
Attendre. Combien de fils tirés des nuages, combien d’écorchures sur les rochers dans la lumière blanche pour que l’amour rentre encore sous la peau, comme une évidence. Pour que tous les mots prennent chair dans la jupe des coquelicots, dans le vacarme...
5 juillet 2020

DIEU, LE SILENCE ET MOI....Extrait

DIEU, LE SILENCE ET MOI....Extrait
Ma maison d’autre mer est restée in-accostée Mes rêves encore y naviguent dans une eau de sel Mes yeux gouttent comme une mémoire de source et de regards perdus J’ai du sable et des fissures de pierres dans le flot escarpé d’une enfance qui s’enfonce...
1 juillet 2020

CE MAL ANDALOU

CE MAL ANDALOU
Ce mal andalou Aussi tenace , aussi fou Qu une entaille qui nous vide A force de nous complaire dans une solitude Qui nous habite et nous guide Notre âme devenant un oasis réduitAux lambeaux de sang et d amour qui nous détruitDes lieux qui renaissent...
26 juin 2020

SUR LE RETOUR ET TOUT AUTOUR

SUR LE RETOUR ET TOUT AUTOUR
Bruno Odile est né au bord du Rhône et a grandi entre le chant des cigales et le cerceau des fruitiers en fleurs, au cœur d’une colline coiffée d’étoiles et de pins d’Alep. Adolescent, il a pleuré la mort de Marcel Pagnol; devenu adulte, il a ensuite...
25 juin 2020

ET SOIS CET OCEAN... Extrait

ET SOIS CET OCEAN... Extrait
il y a longtemps que je ne vis plus ici je ne prends plus le bras de la pluie pour sortir et que pourrais-je dire des étés invisibles où je sauvais la mort sur les restes du jour certains jours je mettais des années de côté et mes yeux repoussaient à...
24 juin 2020

LES ENFANTS DU CIEL-PERPETUATION

LES ENFANTS DU CIEL-PERPETUATION
Aujourd'hui, 10 novembre 2019, je suis allé au cimetière, rendre visite à Pierre et Angèle. Il n'y a pas leurs noms sur le tombeau de famille, seule la famille très proche sait qu'ils sont là. Un jour prochain, je signalerais leur présence par une plaque,...
23 juin 2020

ROBERT CUFFI...Extrait

ROBERT CUFFI...Extrait
Je n’entrerai jamais au fond de cette cage. Le merle gris parle du vent, et je cherche ton reflet dans ce jardin ou dans la ville. L’olivier est mouillé de cette fin d’automne, j’écris mon livre lent, désolé, comme un feu qui s’éteint. Je me suis accordé...
22 juin 2020

LES ILLUSIONS D'OPTIQUE - POST SCRIPTUM

LES ILLUSIONS D'OPTIQUE - POST SCRIPTUM
Vivre est traverser les pièces d’un musée des choses hétéroclites. On se retourne sur des galeries où les tableaux sont alignés en désordre, les souvenirs accrochés aux cimaises comme des silhouettes, les vivants devenus des portraits et le temps qui...
13 juin 2020

LEGITIME DEMENCE...Extrait

LEGITIME DEMENCE...Extrait
Je suis vos détritus, vos tics, vos manies, les tessons de la soif aux recoins du désastre, vos parfums vétustes où se brise le ciel,ce mur où s'écrasent vos souvenirs d'enfance.Je suis votre mariole, votre guignol, votre mime.Je suis votre bafouille...
8 juin 2020

LA DANSE DES HERBES

LA DANSE DES HERBES
Je pense aux anciens platanes, aux écoliers tranquilles, aux vélos dévalant les jeudis, aux fruits au goût de fruits, aux terres sans blessures. ils ont bitumé jusqu'aux tomates de Grand-Père, enfoui la faim dans l'acier de containers, rangé l'antenne...
3 juin 2020

ERIC COSTAN ...Extrait

ERIC COSTAN ...Extrait
Si l'on te demande la maison du trahi Ne laisse pas l'enfant l'animal ou l'amant te guider Ils débutent à ce jeu Demande plutôt à l'ami Pose une main sur ses yeux Demande lui d'écrire un poème dans la poussière de l'arbre Ou de cueillir un nuage dans...
26 mai 2020

DIEU, LE SILENCE ET MOI...Extrait

DIEU, LE SILENCE ET MOI...Extrait
Un jour, je trouverai ma voix d'oiseau Ma chanson d'âme Un jour Inlassable quêteur de la Question Page blanche échappée d'un cahier de vie Cristal ivre jeté dans l'incalculable Sans syllabaire et sans habit de mots Je ferai l'in-voyage du silence J'habiterai...
20 mai 2020

BRUNO ODILE...Extrait

BRUNO ODILE...Extrait
Ô combien il me plairait de ne pas renoncer à la joie en donnant un sens aux jours qui viennent ! Ma solitude est une porte défoncée, un levain sans adjonction, un ébruitement de l’ombre mourante à la lumière. La joie est punie lorsqu’elle reste sur le...
19 mai 2020

POEMES DE SAMUEL WOOD...Extrait

POEMES DE SAMUEL WOOD...Extrait
... Feindre d'ignorer les lois de la nature Réincarner en songe la forme abolie, Prêter au mirage les vertus d'un miracle Est-ce pour autant faire échec à la mort ? Tout au plus douter qu'elle nous sépare, Que soit un fait le fait de n'être nulle part....
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires